Le blog du 409ème RI

23 août 2015

Scandale à Reims et douches à Dormans

681 – Mercredi 15 Mauvais temps, je m'ennuie. Il paraît que le 174è a refusé de faire un coup de main au saillant : le moral ne vaut pas grand chose. 681 – Jeudi 16 On parle de relève pour demain ; le temps redevient beau je passe l'après-midi chez BIRON. Calme général. 683 – Vendredi 17 La relève est pour ce soir. Un lieutenant du 120è Territorial vient reconnaître. Vers 8 heures, les Boches bombardent le centre de l'aviation. La journée paraît longue : il fait très beau. Je me couche un peu vers 10 heures... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 août 2015

Une Médaille militaire et deux mutations à la 5è Cie

Le 27 avril 1918, la Médaille militaire est concédée au Soldat Léopold VEILLON de la 5è Cie : Très bon et brave soldat. A été grièvement blessé le 15 mai 1917, à Brimont, à son poste de guetteur, sous un violent bombardement. Cette nomination emporte également l'attribution de la Croix de guerre avec palme. Le Sous-Lieutenant POUZET de la 5è Cie prend le commandement du peloton des canons d'infanterie. Le Sous-lieutenant ANDRÉ de la 6è Cie, est affecté comme chef de section à la 5è Cie.
Posté par dunbarne à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 août 2015

Le Sous-lieutenant Léonce BRUNOT (1891 - 1970)

Le 26 avril 1918, le JMO du 409è indique que le Lieutenant BRUNOT de la 4è Cie est désigné comme élève-pilote et dirigé sur le dépôt du 1er Groupe d'aviation, à Dijon. Il continue néanmoins à compter en surnombre au 409è RI. Aucune fiche à son nom dans la base aéronautique de mémoire des hommes. Précédemment évoqué sur le blog, je vous propose de compléter un peu aujourd'hui. Une consultation du Journal officiel sur le site Gallica de la bibilothèque nationale de France, permet de prendre connaissance de la citation attribuée... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2015

Centenaire : quelles nouvelles ?

Cinq mois se sont écoulés depuis les denières nouvelles de l'avancée du projet de commémoration du centenaire du 409è RI. Recontacté voici quelques semaines par la Ville de Chinon, j'ai eu le plaisir d'apprendre que les élus confirmaient le projet de commémoration. En raison de contraintes d'ordre budgétaire, celui-ci se limitera à une conférence que j'aurai plaisir à animer. Il sera prolongé en 2016 par la parution d'un article dans le bulletin de la Société d'histoire de Chinon - Vienne et Loire, dont l'un des membres incorporé... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 août 2015

Je trouve tout de même le temps de me laver

674 – Mercredi 8 Je suis réveillé par MOINET qui me dit d'aller reconnaître la section de mitrailleuses de la tranchée Pégase. Je vois GIRARD qui a l'air d'avoir une sérieuse G.D.B. (gueule de bois probablement). DELAUNAY n'a pas l'air plus en forme. Je visite les emplacements et je prends une photo. Puis je vais voir DENIAU qui me passe les consignes : tout à l'air bien moche : je reviens par chez GABORIAU. Dans l'après-midi je vais m'informer quel emplacement je dois occuper et, en passant par les cuisines, je prends... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2015

Je perds au poker

Voici ce qu'écrivait René BRISSARD il y a 98 ans, au mois d'août 1917 dans les environs de Reims : 667 – Mercredi 1er Je me lève par un beau temps : après la soupe, je nettoie des cartouches et j'envoie 4 poilus travailler. On finit de nettoyer les pièces. Après la soupe, les types font les idiots sur la route, aussi les Boches envoient quatre 105 qui font rentrer tout le monde dans la cagna. Je me couche de bonne heure. 668 – Jeudi 2 Beaucoup de vent, je me lève tard. CASTILLE vient me dire que nous devons changer... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 juillet 2015

Théophile BEATSE, musicien

Une carte photo de groupe a été vendue sur un site d'enchères en ligne Elle représente des musiciens du 409è RI et leurs instruments. Au dos de celle-ci, adressée à Mme BEATSE à Paris 20è, l'expéditeur a indiqué ses nom et prénom et son unité : BEATSE Théophile409è d'infanterie. La photo datant de 1918-1919 en raison de la présence de la fourragère, j'ai cherché sur le Journal officiel si cet homme avait pu être distingué. Les nom et prénom d'un Théophile Angélus BEATSE figurent bien au JO dans les années 30, et indiquent que... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juillet 2015

Quelques poilus dyonisiens

Lors de ma visite sur le site des archives municipales de la ville de Saint-Denis, j'ai cherché dans la base des poilus dyonisiens s'il y certains avaient été affectés au 409è RI. C'est le cas pour quatre d'entre eux : Georges DARNET, Sergent Eugène DOISI Théophile DOMART Joseph POULAIN, Sergent Les fiches de renseignements établies par la mairie durant le conflit "  donnent les informations disponibles sur l'état civil des poilus : nom, prénoms, date et lieu de naissance, nom des parents, situation familiale. Elles... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2015

Des bavettes avec M. Mac Crea

Le nom de cet officier américain est cité dans les souvenirs de Jean LAGRANGE pendant la période du 25 avril au 9 mai 1918 : [...] Nous revenons dans notre ancien secteur, près de la ferme Goutte-Morel. Toute la période se passe à veiller dans un groupe de combat. Cela devient monotone, mais la patience est une grande vertu militaire. Deux fois par jour, généralement à l'heure des repas, une salve de gros obus russes s'abat vers les cuisines sans jamais causer de mal à personne. Nous avons encore pour hôte un officier-mitrailleur... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 juillet 2015

Pièce faussée, pièce cassée

660 – Mercredi 25 Je me lève à 7h1/2 et je prépare mes affaires : on va boire un petit coup et après le déjeuner, je vais prendre une bénédictine. En revenant, je trouve TRIPEAU qui fait le singe dans un bistrot : il nous fait rouler Je pars avec TRIPEAU et MAILLIER à 2h1/2 par une chaleur accablante. Nous suivons l’avenue de la Gare qui est superbe. Aux cuisines, nous faisons une petite pause, je casse la croûte et je vais voir MOINET. Fines fesses est évacué pour se soigner, aussi je bondis de joie. Je retrouve la... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]