28 février 2009

Le Sous-lieutenant DE BEAUREGARD

Le Sous-lieutenant Jean Baptiste Marie Augustin SAVARY DE BEAUREGARD, est tombé comme tant d'autres le 8 mars 1916 à Vaux devant Damloup (55). Il avait 24 ans. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Combrand (79). Titulaire de la citation suivante, à l'ordre du Corps d'Armée :Officier de valeur, a su tenir sa troupe sous le feu dans des circonstances critiques. Modèle de courage et d'abnégation. Est tombé glorieusement. Il était ancien élève de l'Institut catholique de ParisSon père, Louis Henri SAVARY DE BEAUREGARD... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 février 2009

La mort du Commandant DE LATTRE

Le 8 mars 1916, le Commandant Jean DE LATTRE, chef du 1er bataillon, reçoit l'ordre de charger pour secourir le 2è bataillon.Quelques quarts d'heure auparavant Il avait quitté l'abri de l'emplacement de 75, pour monter en première ligne, il avait dit à son secrétaire le Caporal DUBRULLE :" Je sens que cette fois-ci je n'en reviendrai pas et que j'aurai le même sort que mon malheureux fils tombé à Neuville Saint Vast ! "Pressentiment éprouvé par tant de poilus, avertissement du destin qui ne trompait pas.Bravement, le grand... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 février 2009

Vaux : Début d'une longue nuit (8 au 9 mars 1916)

Dans la nuit très noire et glaciale qui rend les mouvements de l'ennemi plus lents et qui permet un repli plus sûr, la carrière est abandonnée pour éviter l'encerclement. En effet, à gauche, devant, à droite, à quelques dizaines de mètres des nôtres, ne cessent de scintiller, étoiles d'une seconde, les petites fusées blanches que les Boches formant la 1ère ligne font partir avec leurs pistolets spéciaux, afin de signaler leur présence à leurs artilleurs, et éviter ainsi d'être bombardés par leurs propres canons.Ce repli effectué, on... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 février 2009

Vaux devant Damloup - 8 mars 1916 (3è partie)

Par suite de ce mouvement débordant et des emprises de l'ennemi, le 2è bataillon est dans l'obligation de rectifier sa ligne ; au cours de ces combats, le Lieutenant MERLIN est mortellement atteint le long de la voie ferrée : la 8è Cie n'a plus d'officiers.Les réseaux et les tranchées ont été totalement détruits ; c'est maintenant la lutte à découvert.A ce moment, le peloton de sapeurs-pionniers-bombardiers, sous la conduite du Lieutenant A. GUERIN, qui les commande avec une grande autorité, est rappelé par le Colonel. On les voit,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 février 2009

Vaux devant Damloup - 8 mars 1916 (2ème partie)

Qu'est devenu le 3è bataillon dans l'orage ? On est sans nouvelles officielles de lui ; des ordres sont donnés encore à 11h30 au Commandant DELAHAUT, mais les reçoit-il ? Les coureurs ne reviennent pas.Sont-ils tués en portant leurs messages ?Le Cavalier éclaireur Nelson PIN se présente comme volontaire ; il reçoit les ordres à communiquer, on le voit courir à travers les ruines et il ne reparait pas.La 7è Cie n'a plus que 45 hommes. Le Sous-lieutenant porte-drapeau DOLEAC part au poste de commandement de la 303è brigade, installé un... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 février 2009

Vaux devant Damloup - 8 mars 1916 (1ère partie)

Le bombardement commencé vers 6 h en arrière des tranchées redouble de violence et est dirigé sur les premières lignes.A 10 h, les tranchées de la 5è Cie sont arrosées de gros projectiles. Celles de la 4è section n'existent plus ; on a l'impression que les morts se touchent et les obus pleuvent ainsi jusqu'à 16 h.Un peloton de la 8è Cie part aider le Lieutenant BLANQUIE et se place à sa droite dans la nouvelle tranchée du ravin.Entre-temps, l'ennemi envoyait ses deux premières vagues du fond du ravin, mais prises entre deux feux,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

21 février 2009

Décédés des suites de leurs blessures...

Cités comme blessés dans l'article précédent, les officiers suivants sont décédés des suites de celles-ci :Le Capitaine Louis BEAUFIGEAU (7è Cie), originaire des Deux-Sèvres est décédé à l'hôpital auxiliaire chilien n° 40 à Paris. Il allait avoir 40 ans. Il laissait une veuve. Chevalier de la Légion d'honneur et Croix de guerre. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de St Maixent (79). Le Sous-Lieutenant Alfred JAMES (3è Cie), originaire du  Puy de Dôme  est décédé  à Vadelaincourt (55), où se tenait un... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
20 février 2009

Vaux devant Damloup - 7 mars 1916

Le 7 mars, à trois heures du matin, la fameuse redoute d'Hardaumont est attaquée par surprise. La garnison du fortin, la 12è Cie, a résisté sur place avec une section de mitrailleuses ; puis elle se replie sur la 7è Cie qui va soutenir le choc, en gardant ses positions.Le Sous-lieutenant BELINE, dont la section barre le ravin, fait placer les hommes attaqués dans sa tranchée : la ligne est reformée à flanc de coteau jusqu'à la gare.Le Colonel NAULIN, de la brigade, donne aussitôt l'ordre de réoccuper l"ouvrage et va se rendre... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 février 2009

Vaux devant Damloup - 6 mars 1916

Après le récit de la bataille figurant dans l'historique, et quelques-uns des glorieux combattants cités dans celui-ci, reprenons le cours des événements racontés par l'Abbé Maurice BRILLAUD : Le 6 mars voit disparaître progressivement, d'heure en heure, le village de Vaux sous un amoncellement de pierres, de fers tordus ; sa traversée est rendue pénible pour tous ceux qui ont à circuler au milieu de ces ruines.A 14 heures, le Commandant DELAHAUT du 3è bataillon, dont le poste est installé dans une cave près de l'église, veut... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 février 2009

Ils sont tombés à Vaux : Jean DE LATTRE

Le Chef du 1er bataillon du 409è RI, le Commandant Jean Alfred DE LATTRE est tombé à la tête de ses hommes. Il avait 45 ans. Il laissait une veuve. Il est inhumé à la Nécropole nationale de Douaumont (55) - Tombe 9819. Chevalier de la Légion d'honneur, Croix de guerre avec palme, titulaire de la citation suivante à l'ordre de la 2è Armée : Officier supérieur de grande valeur. A brillamment conduit une charge à la baïonnette. Est tombé glorieusement à la tête de son bataillon. Il avait été le premier commandant du 409e lors de... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,