30 septembre 2009

Le 9 mai 1917 vu dans l'historique

Le 9 mai, le 409è RI est chargé de rectifier la position et pour cela d'enlever les organisations ennemies du Champ du Seigneur, petit bois que les Allemands ont garni de fortins bétonnés et de nombreuses mitrailleuses. A 11 h, après seulement 3 minutes de préparation, les 3 bataillons s'élancent, enlèvent leurs objectifs et capturent une centaine de prisonniers. Mais les Allemands se ressaisissent vite ; de la tranchée conquise, on les voit se rassembler pour la contre-attaque. Le tir de l'artillerie est demandé par téléphone, par... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 septembre 2009

Le 4 mai 1917 vu du 174è rI

Un compte-rendu dactylographié des opérations menées par le 174è le 4 mai 1917 est inséré dans le JMO. On y apprend que la nuit, les Français subirent un bombardement au gaz confirmant ainsi qu'il y ait eu des soldats gazés du 409è RI : " [...] Malgré les obus à gaz qui avaient causé dans la nuit de nombreuses indispositions, chacun était à sa place, tous tenant à combattre. " L'aviation française avait survolé les lignes vers 5h30. Les avions furent " accueillis par des tirs denses de mitrailleuses ennemies et le... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 septembre 2009

Quennevières - Puisaleine : champ de bataille en danger

Le 19 septembre dernier une manifestation contre un projet de décharge située à la Butte des Zouaves sur le territoire de la commune de Tracy le Mont (60) a regroupé 300 à 400 personnes. Bien qu'un arrêté du Préfet de l'Oise de juillet 2009 rejette la demande de la société, spécialisée dans le traitement de déchets et la construction de centres de traitement de ceux-ci, celle-ci a déjà commencé à raser les alentours de la zone (déboisement).Une position de mitrailleuse qui avait résisté jusque-là a été anéantie dans le Bois de St... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2009

Le 4 mai 1917 : le 3è bataillon dans la tourmente

Le 3è bataillon du 409è RI (bataillon LAUGIER) était placé sous les ordres du Lieutenant-colonel DE LAMAZE commandant le 170è RI. Le 4 mai 1917, à 6h20 environ, un avion allemand survole les lignes et lance des fusées ; un violent tir de barrage est déclenché à 6h40 sur les positions du 170è RI et le canal.Malgré cela, à l'heure H prévue (6h50), le 170è sort et marche sur ses objectifs. A sa gauche le 174è ne sort que quelques minutes après l'attaque : la liaison est perdue. A droite le 363è RI sort quelques minutes avant le 170è... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 septembre 2009

Mai 1917 : échec d'une première attaque

Cauroy vu de l'historique du 409è RI : [...] Le 409è n'est jeté dans la bataille qu'au début de mai. Il est en ligne à l'ouest de Loivre, à quelques kilomètres au nord-ouest du fort de Brimont. Les tranchées sont bouleversées par les tirs de destruction de l'artillerie ennemie qui, toutes les nuits, ne cesse de gronder.Une première attaque eut lieu le 4 mai sur les bois du Champ du Seigneur. Dans cette attaque, le 170è et le 174è étaient en première ligne, le 409è en réserve, le 3è bataillon devait suivre immédiatement les bataillons... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 septembre 2009

Diplôme d'honneur

N° 9842 - Loi instituant un diplôme à remettre aux familles des officiers, sous-officiers et soldats des armées de terre et de mer morts pour la patrie depuis le début des hostilités.Du 27 avril 1916. Le Sénat et la Chambre des députés ont adopté,Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : Article unique : Un diplôme d'honneur, portant en titre : " Aux morts de la grande guerre, la patrie reconnaissante ", est décerné à tous les officiers, sous-officiers et soldats des armées de terre et de mer décédés... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 septembre 2009

La blessure de l'Aumônier

Attaques, contre-attaques, se déroulèrent pendant quinze jours. L'Aumônier, qui avait du travail pressant, fut à la hauteur de sa mission, et il aidait au transport d'un blessé sur un brancard, essuyant le feu des mitraillettes, quand il fut blessé à la main par un éclat d'obus. L'Abbé Henri RAMBAUD - Aumônier du 1er bataillon du 409è RI La blessure n'était pas grave ; par prudence on voulait l'évacuer. Il refusa net, ajoutant qu'il quitterait ce terrain mouvementé avec le dernier homme du bataillon. Il tint bon jusqu'à la... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 septembre 2009

L'eau du canal

Le soleil luit et sous ses rayons ardents, la craie, sous-sol de cette région mis à nu par le creusement des tranchées et des boyaux, chauffe les yeux comme la brique réfractaire d'un poêle surchauffé, et pénètre en poussière impalpable dans nos gorges qu'elles dessèchent et irritent. Nos poilus meurent de soif et aussitôt après l'attaque, des corvées partent des PC des bataillons portant aux défenseurs de la première ligne des bidons de lait, échoués là par quel hasard, et contenant de l'eau puisée au fond du canal presque à sec, non... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 septembre 2009

l'Aspirant Henri BOUILLY

L'Aspirant Henri BOUILLY est tombé le 9 mai 1917 à la tête de sa section, au Bois de Séchamp lors des combats de Cauroy (51).Il avait 23 ans. Son nom est inscrit sur le Livre d'or du 10è arrondissement de Paris.
Posté par dunbarne à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 septembre 2009

Le Caporal Antoine LESCURE

Avant la création de ce blog, j'utilisais des pages personnelles. Quelques descendants ont pu ainsi me contacter.Parmi eux, en janvier 2008, il y eut Yves, le petit-fils du Caporal Antoine LESCURE.Le Caporal LESCURE est tombé lors des combats de Cauroy le 9 mai 1917. Il figure sur la liste des pertes du 409è RI, et sa fiche mémoire des hommes précise qu'il a été porté disparu.     Né en 1883, le Caporal LESCURE était âgé de 33 ans. Il laissait une veuve et un fils qu'il ne verrait pas grandir : le père d'Yves. Il fut... [Lire la suite]