Jean, après avoir visité le cimetière de Chinon, a aussi photographié le monument aux morts 1914-1918 qui se trouve dans le cimetière.
La ville de Chinon est chère au 409è RI : elle connut sa formation au printemps 1915, et le vit partir pour le combat.
C'est de Chinon que partit le 409ème RI, comme le rappelle l'Abbé Maurice BRILLAUD :

C'est Chinon la gracieuse cité de Touraine, appelée par Rabelais

Petite ville, grand renom,
Assise sur pierre ancienne,
Au haut le bois, au pied Vienne,

qui vit se former au printemps 1915, un jeune régiment, le 409è de marche, comme on le nommait alors.

timbre_chinon

Le monument aux morts porte 3 noms d'hommes du 409è RI :

Le Sergent Frédéric BOUCHER tombé le 8 mars 1916 à Vaux devant Damloup
Le Sergent Étienne CHAUMIER tombé le 8 mars 1916 à Vaux devant Damloup
Le Soldat Edgard DURAND tombé le 7 mars 1916 à Vaux devant Damloup

plaque_chinon
Photo Jean C.

Un autre monument aux morts se trouve dans la commune de Chinon qui comporte les noms des hommes tombés en 1914-1918 et lors d'autres conflits (source Memorialgenweb)