Le Livre d'or du clergé et des congégations comprte une notice relative à l'aumônier divisionnaire qui célébra l'office religieux à la mémoire de morts du 409è RI.

Jules Joseph René BROUSSE était né en 1882 au Puy en Velay. Il fut vicaire à Saint-Cloud.

Brousse_Aumonier167DI

Mobilisé en 1914 au titre du service auxiliaire, il est versé dans un groupe de brancardiers divisionnaires. Sur sa demande il est affecté au 35è RI le 11 avril 1915.

Le 1er août 1915, il est volontaire pour être aumônier au 4è CA ; il est détaché au 102è RI.

A partir du 16 février 1917 il est aumônier titulaire à la 167è DI.

Il est affecté le 1er octobre 1918 à la 52è DI, démobilisé le 1er mars 1919. Il est rappelé à la 10è Armée entre les 1er juin et 12 septembre 1919.

Cité à l'ordre de la 13è brigade le 17 mai 1916 :
Venu, sur sa demande, d'une ambulance dans un régiment d'infanterie, a donné le plus bel exemple de courage en procédant pendant plusieurs nuits de suite à l'enterrement de morts restés près des lignes ennemies, et en ramenant à l'arrière des blessés sous un violent bombardement.

Cité à l'ordre du 102è RI le 7 octobre 1916 :
S'est signalé paendant les combats des 3 et 20 septembre 1916, par le zèle et dévouement qu'il a apportés à secourir les blessés, à rechercher et à reconnaître les morts.

Citation à l'ordre de la 7è DI le 8 novembre 1916 :
Le 23 octobre 1916, en l'absence du médecin-chef blessé, a assuré avec le plus grand courage et la plus grande énergie la relève des blessés et leur transport à l'arrière dans une zone particulièrement battue par les feux de l'ennemi.

Citation à l'ordre de la 167è DI :
A fait preuve d'un beau dévouement pendant la période du 18 au 27 juileet 1918 en allant plusieurs fois par jour, sous un feu violent, visiter les postes de secours du GBD et d'un régiment d'infanterie. Dans le domaine moral, auxiliaire précieux du commandement.

crx_g1

 

Chevalier de la Légion d'honneur le 11 janvier 1919 :
Aumônier titulaire de la 52è DI. En campagne depuis octobre 1914, a toujours fait preuve d'un beau dévouement, d'un très bel exemple de courage, d'endurance, d'énergie, lors de l'avance dernière ; en particulier à Sissonne, mi-octobre 1918, a accompagné la progression de l'infanterie pour exercer son ministère et encourager les combattants dans des circonstances particulièrement périlleuses.

legion_1