29 mai 2014

Le Soldat DUGRAVOT (1886 - 1918), tué accidentellement

La mort du Soldat Marie Achille Jean DUGRAVOT est indiquée sur le JMO du 409è RI à la date du 12 février 1918. Il est inhumé dans la Nécropole nationale des Tiges à Saint Dié (88), carré A - tombe 422. C'est par le fichier des sépultures de guerre que j'ai pu avoir confirmation de son décès, en l'absence de fiche à son nom sur le site mémoire des hommes. Un fichier des soldats décédés pendant la Grande Guerre mais pour lesquels les conditions du décès ne permettaient pas l'attribution de la mention " Mort pour la France " est... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 mai 2014

Deuxième semaine de février 1918

Les événements entre le 8 et le 15 février 1918 : Le 8, une patrouille de la 9è Cie tend une nouvelle embuscade à Béthléem mais sans plus de résultat que la précédente.Le Sous-lieutenant SIMIAN de la 7è Cie, évacué, est affecté à la 8è compagnie de dépôt. Le 9, deux nominations de Sous-lieutenants à titre définitifs : V. G AIRAULT et A. E. BERY. Le 10, La Médaille militaire est conférée au Sergent Louis ROBIN de la 7è Cie : Sous-officier énergique, d'un courage éprouvé. A été grièvement blessé le 11 juillet 1917 en Champagne à son... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 mai 2014

Le Soldat Jean RANOUIL (1897 - 1918)

Pour évoquer le Soldat Jean RANOUIL, je laisse la parole à ses neveu et nièce qui m'ont adressé un message très touchant : Bonjour,je tombe avec plaisir sur votre blog ; mon mari  est l'un des neveux de Jean Ranouil, soldat du 409ème RI. Nous avons été plusieurs fois nous recueillir sur sa tombe dans le petit cimetière de Pereuse à Jouarre.  [...] Nous avons donc pu reconstituer la dernière journée de combattant de ce jeune oncle décédé le 10 juin 1918 dans l'ambulance 5/21 SP 89  en route vers le château de... [Lire la suite]
19 mai 2014

L'année 1918 au 409è (8 et fin)

IV – DU 5 AU 11 NOVEMBRE Le 5 novembre, le 409 prend part à la poursuite avant l’aube ; il traverse Banogne en évitant les carrefours piégés avec des bombes amorcées. Nous nous rendons compte, dans le brouillard du matin, de l’importance de la position. Le 6 novembre, nous atteignons Seraincourt, à 5 kilomètres seulement au Nord-Est de Banogne, car nous sommes gênés dans notre marche par l’abondance des colonnes qui participent à la poursuite. Il y avait beaucoup moins de monde devant Banogne l’avant-veille ! Le 7... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2014

Sergent Abel LANDREAU : courage, bravoure et audace

Frédéric, le petit-neveu d'Abel LANDREAU, reconstitue le parcours de son grand oncle. Au cours de ses recherches, il a pu apprendre que son grand oncle fut blessé lors des combats de mars 1916 à Vaux devant Damloup et qu'il était alors au 409è RI. Contact pris via l'excellent blog de Stephan " 1418 autour des drapeaux ", il a pu me communiquer la cote de la fiche matricule conservée aux archives départementales des Deux Sèvres. Abel René Léon LANDREAU était né en 1894. Il fut appelé avec la classe 1914. Ajourné pour faiblesse, il... [Lire la suite]
12 mai 2014

L'année 1918 au 409è (7)

III – DU 29 OCTOBRE AU 4 NOVEMBRE 1918 En six jours, le Régiment exécutera sept attaques contre un ennemi qui connaissait la valeur de sa position et qui était animé par les derniers feux d’une vaillance désespérée. Au sixième jour seulement, il cédera. Le Colonel TREILLARD est naturellement présent sur tous les lieux sensibles et au moment critique. Il sait varier ses effets, du coup de main à l’action de grand style, que d’autres gouvernent de trop loin, à son goût. Aucun échec ne le rebute, pas plus qu’il n’entame la robuste... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 mai 2014

Le Soldat Louis RICHARD (1895 - 1916)

Manon, l'arrière petite-nièce de Louis RICHARD, s'intéresse au parcours de son parent dans le cadre de recherches généalogiques. Elle m'a ainsi communiqué une copie de la fiche matricule du Soldat Louis RICHARD ainsi qu'un portrait antérieur à la Grande Guerre. Photo extrait d'une photo de mariage : Louis a 17 ans. Louis Joseph RICHARD était né en 1895 à Massais (79). Lors de son recrutement il était ouvrier agricole et savait lire, écrire et compter (degré d'instruction 3). Déclaré " Bon pour le service armé ", il est incorporé... [Lire la suite]
09 mai 2014

Le Capitaine Jules MALPAS (1878 - 1917)

Précédemment évoqué ici via le memorial qui était situé dans le Champ du Seigneur, voici un complément enrichi d'un portrait extrait de l'Illustration et d'éléments relevés sur la fiche matricule de Jules MALPAS, consultable sur le site des archives départementales du Doubs. Jules Paul MALPAS né en 1878, appartenait à la classe 1898. Il était étudiant en droit lors de ce son recensement militaire. Engagé volontaire en 1897. Caporal en 1898, Sergent en 1899. Lors de la mobilisation générale il est nommé Sous-lieutenant et affecté... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 mai 2014

Première semaine de février 1918

Au cours de la première semaine de février 1918 deux embuscades sont tendues. La première par la 2è Compagnie, le 4 février, dans le ravin du Surcenord, un ruisseau qui descend de la montagne vers Orbey. Le Soldat Maurice DESNOYERS est légérement blessé au cours de celle-ci qui ne donne pas de résultat. Ce même jour, le Sous-lieutenant Léonce Félix BRUNOT du 17è Dragons, détaché au 409è RI, est nommé Lieutenant à titre définitif. Un dossier à son nom (non consultable) figure dans la base Léonore (Légion d'honneur). La seconde le... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mai 2014

L'année 1918 au 409è (6)

II – DU 18 AU 28 OCTOBRE 1918 Le 18 octobre, sûr de la rigueur de ses déductions, FOCH développe sa manœuvre en préparant une nouvelle attaque sur le front de Lorraine, prête à se déclencher le 14 novembre. Elle vise à capturer les ponts du Rhin pour consommer la déroute allemande. En attendant, il prescrit de renoncer au schéma, ce qui ne nous gêne guère, habitués que nous sommes aux manières vigoureuses de notre Colonel TREILLARD. Il ne faut plus être esclaves des lignes à atteindre ; les axes se respectent autant que faire... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,