Une carte récemment vendue sur un site d'enchères représente quelques hommes d'une section de mitrailleuses du 409è RI. On peut y reconnaître également un cycliste, quelques mulets, et probablement un cuistot qui porte un bouteillon. Les hommes à l'arrière plan font mine de tenir en joue le photographe.

924_001

Cette carte fut adressée par un fils à ses parents, par chance elle est localisée et datée. En voici la transcription :

Conchy les Pots, ce 3 juin 1915

Chers parents,

Deux mots pour vous dire que je suis toujours en bonne santé.

Je vous envoie ma photo. Sur celle la je n'ai pas été tiré de la même façon. Quand vous l'aurez reçue, vous me direz sur laquelle je suis le mieux tiré. Je puis vous dire que où nous sommes la situation est toujours la même. Il y a toujours quelques combats d'artillerie mais il n'y a jamais d'attaque.

Il n'est pas encore tombé d'obus dans le village depuis que nous y sommes. On s'attend tous les jours d'être relevés par la quatrième section de mitrailleuses. On va aller au repos à 3 kilomètres 300 d'ici. Gustave BOISSEAU a écrit à Armand LEDIT. Il lui dit qu'ils doivent aller du côté d'Arras. On pourrait bien y aller nous aussi mais on y tient pas.

Je n'ai plus rien à vous dire, je pense que mon colis sera perdu. Je n'est [sic] encore rien reçu. Je vous quitte en vous embrassant tous.

Je puis vous dire que le temps est très favorable.

Votre fils qui vous aime pour la vie.

VIDARD E