Le nom de Charles GUINAULT apparaît lui aussi dans les carnets de René BRISSARD après une précédente évocation.

Les archives du Maine et Loire permettent la consultation des registres matricules ; nous allons pouvoir compléter un peu cette précédente évocation.

Charles était né en 1891 à Angers. Lors de son recensement militaire, il exerçait la profession de typographe.

Bon pour le service, il est incorporé au 66è RI en octobre 1912. Caporal le 27 mai 1913, il est nommé Sergent trois mois plus tard le 27 juillet 1914.

Il est affecté au 409è RI, qui se trouve alors à Chinon, à compter du 21 mars 1915.

Victime du bombardement le 6 juillet 1917, il décède des suites de ses blessures à l'ambulance 2/9.

Un secours de 200 F est versé à sa veuve, Louise, qu'il avait épousé le 31 mars 1917, probablement au cours d'une permission.

Charles repose au cimetière militaire de Reims Ouest - Tombe 199. Il était âgé de 26 ans.