Le 11 mai 1918, le JMO du 409e RI indique :

Le Général commandant en chef a fait dans l'ordre de la Légion d'honneur, les nominations suivantes :

Chevalier à la date du 3 mai 1918

MAUGER Maurice, Mle [matricule] 638, Sous-lieutenant de réserve à la 2e Cie de mitraiileuses du 409e RI (actuellement au 237e RIT) :

Officier brave et énergique. Grièvement blessé le 8 mars 1916 à Vaux devant Damloup, en défendant la redoute d'Hardaumont, a continué à tirer avec sa mitrailleuse jusqu'à épuisement de ses forces.

La nomination ci-dessus comporte l'attribution de la Croix de guerre avec palme.

legion_1

crx_g1

Le nom du Lieutenant MAUGER est cité à plusieurs reprises dans les souvenirs de Lucien ALAPHILIPPE qui servit sous ses ordres.

Avec les quelques renseignements indiqués, j'ai pu retrouver une fiche au nom de Maurice MAUGER dans la base des prisonniers de la Croix-rouge internationale.

Fait prisonnier, il fut dirigé sur Longwy, puis la forteresse de Mayence où étaient détenus les officiers. En janvier 1917, il fut évacué vers Neuburg et la Suisse afin d'être rapatrié.

Maurice, Ferdinand MAUGER était né à Meung sur Loire (45) en 1882. Il avait épousé en 1909 à Paris Marguerite POULET.

Je n'ai pas retrouvé de fiche matricule à son nom aux archives du Loiret, ni dans les différents bureaux de Paris.