27 février 2017

Le canon fête l'anniversaire

Le 4 août 1915 Mon cher Père et ma chère Mère, Je n'ai pas reçu de vos nouvelles ces deux jours, j'espère que vous êtes en bonne santé, car moi je suis toujours de bon appétit. Aujourd'hui, le canon ne cesse de gronder, il fête l'anniversaire. [Voilà un an que la guerre a commencé] Jusque ici il n'y a eu qu'un blessé depuis mon arrivée dans les tranchées. Rien de plus qu'à vous souhaitez une bonne et parfaite santé. Votre fils qui vous embrasse de tout son coeur. A Saulnier 409e Régt d'InfrieSecteur P. N°73 2e Cie - 4e Section
Posté par dunbarne à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2017

Instructeur cité au Corps d'Armée

1071 Lundi 9 septembre 1918 Je me lève à 8 heures et vais voir HADEN. Je passe la journée à ranger mes affaires avec OLLIVIER que je prends comme ordonnance. Je retrouve GUÉDON. En regardant dans de vieilles décisions, je m'apperçois que je suis cité au C.A. J'aurais bien aimé connaître cela plus tôt. On m'affecte comme instructeur au cours de mitrailleuses. Il fait très mauvais, pluie et vent. 1072 Mardi 10 Je me lève de bonne heure et je prends le cheval pour aller à Suippes voir les camarades. Il pleut et l'aller est pénible. Je... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2017

Les taches que vous voyez, c'est...

Mardi 3 août 1915 [la lettre est arrivée trois jours plus tard le 6 août 1915] Mes biens chers Parents Je viens répondre à votre lettre qui m'a fait un grand plaisir de vous savoir toujours en parfaite santé. Tant à moi elle est très bonne. Je suis content de savoir l'adresse de Brault car je ne savais ce qu'il était devenu ! Je lui fais une lettre aujourd'hui afin de savoir s'il est gradé. Depuis le temps, il doit avoir décroché des galons. Si vous vous en rappeler, il y a 1 an ce matin que défunt Lugniaud (?) partait, ce qui... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2017

... en t'embrassant de tout notre coeur et plusieur fois.

Ce message est le 1000e posté depuis la création du blog.   La lettre du 30 juillet 2015 débute par l'écriture de la mère d'André SAULNIER. A la suite, son père écrit lui aussi. L'orthographe est respectée. bois frouin le 30 juillet 1915 Cher enfant chéri Au jourd hui nous avons reçu une lettre bien bien aimable de toit qui nous dit que tu est en bonne santé. Nous aussi la santé est parfait. Au jourd hui vendredi il a fait beau temps. Nous nous avon occuper de nos jerbe toute la journée. Nous avon fait trente deux maillée... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Retrouvailles

1071 Lundi 9 septembre 1918 Je me lève à 8 heures et vais voir HADEN. Je passe la journée à ranger mes affaires avec OLLIVIER que je prends comme ordonnance. Je retrouve GUÉDON. En regardant dans de vieilles décisions, je m'apperçois que je suis cité au C.A. J'aurais bien aimé connaître cela plus tôt. On m'affecte comme instructeur au cours de mitrailleuses. Il fait très mauvais, pluie et vent. 1072 Mardi 10 Je me lève de bonne heure et je prends le cheval pour aller à Suippes voir les camarades. Il pleut et l'aller est pénible. Je... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2017

Caporal Henri RAGOT (1895 - 1916)

La transcription d'une partie de la correspondance de guerre d'André SAULNIER est l'occasion de découvrir qui était son camarade RAGOT de Lorigné (79). Une visite sur le site mémoire des hommes nous apprend que celui-ci est décédé à Soyécourt le 30 septembre 1916. Henri RAGOT était né à Lorigné (79) en 1895  Sa fiche matricule conservée aux archives de la Vienne, nous apporte quelques informations complémentaires : Henri était cultivateur et savait lire, écrire et compter. Incorporé à compter du 1 décembre 1914 au 32e RI,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 février 2017

Les 3 bataillons défilaient ensemble

Le 9 juillet 1915 Mes chers Parents Je vous fais parvenir ces deux mots pour vous faire savoir de mes nouvelles. Je suis toujours en parfaite santé et je souhaite qu'il en soit de même de vous. Je vois tous les jours les copains du pays mais Ragot de Lorigné, je ne sais pas ce qu'il est devenu. Je ne l'ai pas vu depuis que je suis au front. Ce matin le Général a passé la revue dans tout le 409e. Je vous assure que c'était beau à voir car les 3 bataillons défilaient ensemble. Chers parents, je souhaite qu'il fasse un beau temps... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2017

A la recherche du 409e

Après son évacuation, René BRISSARD est opéré le 22 juillet 1918. Il reste hospitalisé du 23 juillet au 15 août 1918, puis entame une période de convalescence  jusqu'au 6 septembre 1918. 1069 Samedi 7 Après mûre éflexion, je ne pars de Tours qu'à 15 h 33. J'ai naturellement reçu des reproches pour n'avoir pas fait de visites ! A Paris, pas de soucis ; j'arrive à l'hôtel à 9 h 1/4. 1070 Dimanche 8 Je pars à 8 h. Le train passe par Gretz et Sézanne. A Châlons, je descends et je vais aux renseignements. Un secrétaire me dit... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2017

Secteur postal n° 73

La réponse d'André (orthographe respectée) Le 17 juin 1915 Cher Père et chère Mère Maintenant je reçois toutes vos lettres. Je vous répond aussitôt reçu. Ne vous inquiétez pas de moi, ma santé est parfaite. J'espère que la vôtre l'est de même. Chers parents je vous dirais que nous allons changé de secteur demain 18 juin. Maintenant quand vous m'écrirez, vous mettrez Secteur Postal N° 73 Voici 6 mois aujourd'hui que je suis dans le métier militaire sans avoir eu la moindre maladie. Vous me dites que mon cousin Fernand a la... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2017

Mme Martin est morte ces jours derniers

En cherchant sur le net, j'ai déniché plusieurs lettres du Caporal André SAULNIER que j'ai pu acquérir. Je vous porpose d'en prendre connaissance au travers des transcriptions. Elles sont échangées avec sa famille ; parfois on peut lire l'autre lettre, celle reçue de la famille. André se servait de la partie de la feuille laissée en blanc pour répondre. Ces quelques lettres couvrent la période juin 1915 - novembre 1916, avec des interruptions. La première est adressée à André le 14 juin 1915 (orthographe respectée). Le 409e est... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :