Les visites sur les sites d'enchères en ligne sont parfois l'objet de surprises comme celle-ci

Bien que la photo soit soigneusement surchargée pour dissuader les copies, on peut distinguer l'insigne des blessés sur la poitrine de cet homme et un chevron de blessure sur sa manche droite.

La manche gauche quant à elle porte deux chevrons indiquant qu'il est sur le front depuis 18 mois : le premier pour un an, les suivants pour 6 mois. Le 409e ayant été constitué au printemps 1915, la photographie pourrait dater la fin 1916.

La grenade au-dessous est l'insigne de fonction des grenadiers.

Contrairement à la légende indiquée par le vendeur, cet homme n'est pas caporal : il ne porte pas de galon au bas de ces manches.

Le dos de cette carte photo envoyée à sa " chère tante, cousins et cousine " indique qu'il se nommait BOUISSON, prénom L.