Léon SICARD, né en 1896 à Laugon (85), était domestique lors de son incorporation au 32e RI en avril 1915. Affecté au 66e RI en décembre de la même année, il rejoint le 409e RI en mars 1916, après l'hécatombe des combats de Vaux devant Damloup.

Blessé le 9 mai 1917 à Brimont, il est cité à l'ordre du régiment le 17 juillet 1918 :

A fait preuve d'énergie et de sang-froid pendant une contre-attaque allemande. N'a cessé de réapprovisionner en munitions ses camarades ainsi qu'une compagnie voisine avec laquelle il était en liaison.

crx_g1

Blessé grièvement quelques jours après cette citation à Bézu Saint Germain (02), il décéde le 23 juillet 1918 à l'HOE B 52 de Coulommiers (77).

archives_J940249R

Un secours de 150 francs fut versé à son père en janvier 1919.

Son nom est gravé sur le monument aux morts de Moutiers sous Chantemerle (79).