Au cours de recherches familiales, Daniel a retrouvé la trace d'un grand oncle de son épouse qui fut incorporé au 409e RI : Henri RABUSSEAU.

Henri était né en 1885 à Parçay sur Vienne (37). Cultivateur lors de son recensement, il savait lire, écrire et compter. Le conseil de révision l'a cependant exempté de service pour " idiotie ".

Cette exemption n'a cependant pas empêché son classement en service armé en décembre 1914 et de l'affecter au 32e RI de Chatellerault, où il fut incorporé le 21 février 1915.

Après 3 mois de classe, il fut affecté au 409e RI le 27 mai 1915.

Cité à l'ordre du régiment le 25 octobre 1918 :

Brave soldat. Le 26 septembre 1918 à l'attaque de la Butte de Souain, a contribué à réduire un ilôt de résistance ennemi garni de mitraiileuses et a capturé 28 prisonniers dont 2 officiers, 3 mitrailleuses lourdes et mitrailleuses légères.

Grièvement blessé à Banogne le 3 novembre 1918, il fut de nouveau cité à l'ordre du régiment le 7 décembre 1918 :

Blessé très grièvement devant Banogne le 3 novembre 1918 en se portant à l'attaque d'un fortin ennemi garni de mitrailleuses. Coup de main pour lequel il s'était porté volontaire.

crx_g1

Proposé pour la Médaille militaire en 1934, celle-ci lui fut décernée par décret du 31 décembre 1937.

Médaille militaire