Il existait un autre régiment portant le n° 409 : le 409e régiment d'artillerie lourde (RAL), dont l'historique regroupé avec ceux des 109e et 309e RAL est consultable sur le site Gallica-BNF.

Les trois dernières pages de ce document citent les noms des hommes tombés au cours du conflit.

Les trois groupes qui le composaient, provenaient d'éléments des 104e, 105e et 109e RAL. L'état-major, quant à lui, provenait de celui du 332e RAL.

Constitué en juillet 1918, il était équipé du matériel long Schneider 1917 : le modèle 155 L.