15 janvier 2017

Démoralisé dans le Multien

993 Dimanche 23 juin 1918 Le Commandant  KÜNTZMANN passe ce matin ; il fait beau ; dans l'après midi, je vais reconnaître les travaux qu'il y a à faire. A la fin du dîner, je vois BRILLAUD. Puis je vais me coucher ; les boches tapent. Au moment de m'endormir, j'entends DESCARPENTRIES qui s'apporte avec toute sa liaison car sa maison en paille se fait sérieusement sonner. Je lui laisse mon P.C. Et vais me coucher dans un autre trou ; les types se casent comme ils peuvent. 994 Lundi 24 Il fait assez frais.... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 janvier 2017

Veille d'opération et veilles

986 Dimanche 16 Je suis un peu fatigué, mais j'arrange mes affaires. Je vais à la messe qui est dite sur un autel improvisé, puis je vais déjeuner avec la 10e. J'assiste au début de la séance récréative mais comme je m'y rase je m'en vais. La compagnie se rassemble à 8 heures. Nous recevons des renforts. AUZANNEAU et BOURCIER reviennent au régiment et vont à la 7e. Nous partons par sections ; la nuit vient vers les Glandons. La relève se passe bien et nous ne sommes pas sonnés jusqu'au bois Sandral. 987 Lundi 17 Un agent de... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 décembre 2016

En attendant la relève

979 Dimanche 9 juin 1918 Je couche dans le même trou que DESCARPENTRIES. A l'aube nous sommes réveillés par un barrage serré et on voit que notre bois est repéré. Dans la matinée, on déguste aussi ; vers 11 heures, nous allons manger au bataillon ; chacun emporte ses affaires. Il fait très chaud. Je rentre vers deux heures ce qui procure encore l'occasion de déguster un peu. Nous devons être relevés ce soir aussi ROBET va reconnaître le bivouac, mais, sur le coup de 6 heures, contre-ordre arrive, et nous restons là.... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2016

Veille d'attaque

JUIN 1918 971 Samedi 1er Après avoir attendu longtemps on s'embarque en auto. Il fait froid ; on ne passe pas par Épernay et l'on descend assez fort vers le sud. En revenant vers la Marne, on aperçoit les fusées éclairantes. On débarque à 7 heures à [...] et nous nous dirigeons vers Clos Milon, une ferme située à 2 kilomètres où nous devons cantonner. Il y a déjà des artilleurs et on se case à grand peine ; on arrive à déjeuner, quand l'ordre de partir à Igny les Jard arrive. On part par les bois ; il fait très... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2016

Exercices et détente avant le départ

Reprenons le cours du récit de René BRISSARD interrompu au mois de mai 1918 961 Mercredi 22 mai 1918 Cette après midi, il y a une conférence à Corcieux par le Commandant DAUGER. À la fin, DE LA ROQUETTE fait un petit laïus qui a un tout autre aspect que la conférence ! 962 Jeudi 23 Je vais à l'exercice : étude d'infiltration par groupes que je regarde avec les fusils mitrailleurs. Il pleut dans la soirée, mais je vais tout de même au cinéma. 963 Vendredi 24 Temps douteux ; dans l'après midi, exercices de cadres. ... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2016

Préparatifs de revue

954 Mercredi 15 mai 1918 Le temps est couvert mais il ne pleut pas. Cet après midi, une séance récréative est donnée par le Bataillon dans une baraque. On encaisse pas mal de chansons et l'on se quitte en buvant de la bière. Puis nous allons à Corcieux chez CAGNAC faire un « exercice de liaison ». Chants, bière, cris et stupidités. Tous les officiers du régiment sont là. Nous rentrons à 7 h ½. 955 Jeudi 16 Demain, le bataillon doit aller à Bruyères assister à une revue aussi la journée se passe-t-elle en préparatifs. Dans... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 octobre 2016

La relève enfin

947 Mercredi 8 mai 1918 Je dors jusqu'à 9h et je descends juste pour le déjeuner. ROBET essaye de me remonter un peu le moral, mais j'ai le cafard et je repars de suite pour le Chêna. La pluie a cessé et il y a une visibilité superbe. Le secteur est calme. 948 Jeudi 9 ROBET vient me voir avec la patrouille du matin et je descends avec lui à Wissembach. Nos successeurs du 360[e RI] ne tardent pas à arriver ; le commandant de la Compagnie à l'air très jeune, mais un peu bourreur de crâne. Je remonte avec lui au Chena, après... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 septembre 2016

Patrouilles et coups de main

Mai 1918 940 Mercredi 1er Ce matin, il fait un léger brouillard qui commence à se dissiper lorsque je descends. On attend DESCARPENTRIES et les Américains jusque vers midi. L'artillerie se met à donner du côté du Violu ; c'est sans doute le coup de main. Toute l'après midi, la séance continue et ne se calme que vers 6h1/2. Il continue à tomber des obus sur Croix-le-Prêtre. J'hérite d'un homme chien qui se met en position, mais dont l'animal a surtout l'air préoccupé de dormir. 941 Jeudi 2 Le temps est incertain. Il paraît que... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 septembre 2016

Le brouillard et deux officers américains

937 Dimanche 28 avril 1918 Le temps est un peu incertain. AIRAULT vient nous voir ; je ne remonte qu'avec la corvée de soupe car il n'y a pas grand chose à faire. Le temps se couvre petit à petit et un brouillard monte de la vallée. Le début de la nuit est très noir mais, pendant mon quart, de 4h à 6h, on y voit un peu. 938 Lundi 29 Ce matin, brouillard. Au déjeuner, AIRAULT nous amène deux officiers américains qui doivent rester avec nous pendant huit jours pour s'instruire sur les organisations. Ils ne savent pas un mot de... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2016

En position sous le brouillard

931 Lundi 22 avril 1918 Il y a encore de la neige ce matin ; je dors jusqu'à 9 heures. Puis, je descends ; il y a un peu de brouillard. DESCARPENTRIES ne vient pas déjeuner et je remonte avec la corvée de matériel. Il commence à pleuvoir. Ma section doit monter demain en ligne ; ce n'est pas trop tôt car je commence à en avoir assez des autres. La neige fond petit à petit et il y a une boue phénoménale. 932 Mardi 23 La 4e Section se prépare à descendre et, en bas, je trouve la 2e qui m'attend ; cela me fait... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :