30 août 2015

De popote en popote

688 – Mercredi 22 Je suis proposé sous-lieutenant et je vais passer une visite par HOFFMANN et une contre-visite par le Médecin chef à Courthésy. J’attrape une suée. 689 – Jeudi 23 Je range mes affaires pour le départ de demain : on doit marcher en veste mais à 22 h ¼, un contre-ordre arrive de prendre la capote : quelle pagaille. Le responsable de tout ce désordre devrait bien être bouclé. 690 – Vendredi 24 Je me lève à 3 heures et je rassemble pour le départ qui doit avoir lieu à 4 h ½. Près de Courthésy, le régiment... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2015

Scandale à Reims et douches à Dormans

681 – Mercredi 15 Mauvais temps, je m'ennuie. Il paraît que le 174è a refusé de faire un coup de main au saillant : le moral ne vaut pas grand chose. 681 – Jeudi 16 On parle de relève pour demain ; le temps redevient beau je passe l'après-midi chez BIRON. Calme général. 683 – Vendredi 17 La relève est pour ce soir. Un lieutenant du 120è Territorial vient reconnaître. Vers 8 heures, les Boches bombardent le centre de l'aviation. La journée paraît longue : il fait très beau. Je me couche un peu vers 10 heures... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2015

Je trouve tout de même le temps de me laver

674 – Mercredi 8 Je suis réveillé par MOINET qui me dit d'aller reconnaître la section de mitrailleuses de la tranchée Pégase. Je vois GIRARD qui a l'air d'avoir une sérieuse G.D.B. (gueule de bois probablement). DELAUNAY n'a pas l'air plus en forme. Je visite les emplacements et je prends une photo. Puis je vais voir DENIAU qui me passe les consignes : tout à l'air bien moche : je reviens par chez GABORIAU. Dans l'après-midi je vais m'informer quel emplacement je dois occuper et, en passant par les cuisines, je prends... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2015

Je perds au poker

Voici ce qu'écrivait René BRISSARD il y a 98 ans, au mois d'août 1917 dans les environs de Reims : 667 – Mercredi 1er Je me lève par un beau temps : après la soupe, je nettoie des cartouches et j'envoie 4 poilus travailler. On finit de nettoyer les pièces. Après la soupe, les types font les idiots sur la route, aussi les Boches envoient quatre 105 qui font rentrer tout le monde dans la cagna. Je me couche de bonne heure. 668 – Jeudi 2 Beaucoup de vent, je me lève tard. CASTILLE vient me dire que nous devons changer... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2015

Pièce faussée, pièce cassée

660 – Mercredi 25 Je me lève à 7h1/2 et je prépare mes affaires : on va boire un petit coup et après le déjeuner, je vais prendre une bénédictine. En revenant, je trouve TRIPEAU qui fait le singe dans un bistrot : il nous fait rouler Je pars avec TRIPEAU et MAILLIER à 2h1/2 par une chaleur accablante. Nous suivons l’avenue de la Gare qui est superbe. Aux cuisines, nous faisons une petite pause, je casse la croûte et je vais voir MOINET. Fines fesses est évacué pour se soigner, aussi je bondis de joie. Je retrouve la... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2015

Jonchery - école de tir

René BRISSARD raconte son séjour à l'école de tir à Jonchery 654 – Jeudi 19 Il n’y a pas d’ordres pour partir, je me lève à 7h1/2 et je range mes affaires. A 11h1/4 REULIER arrive et  me prévient que j’embarque à midi : aussi je fais vite. Je trouve tous les stagiaires de la division : nous montons dans un camion qui nous débarque à la Ferme Montazin près de Jonchery vers 2 heures. Avec l’Adjudant MASSON du 174, je m’installe dans la baraque des officiers et nous descendons à Savigny faire un tour. Nous mangeons à la... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2015

Je casse ma pipe et je suis en rogne

650 – Dimanche 15 Je ne me lève qu’à 10 heures. Tout est calme comme les jours qui précèdent les coups de torchon. J’essaye de dormir au commencement de l’après midi. Puis je fais nettoyer les cartouches et les pièces : cela me prend jusqu’au soir. Je ne dors pas toute la nuit : je vais faire tirer des cartouches au petit poste pour voir où les balles passent. 651 – Lundi 16 Le Lieutenant CHATAIGNEAU arrive vers minuit : je casse la croûte et j’attends un peu que l’heure s’avance. Je laisse reposer les tireurs et... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2015

Tirs de barrage

646 - Mercredi 11 A 3 h je suis réveillé par un type de la classe 17 qui dégringole dans la cagna : il avait pris JONCHERAY et VIDARD, sortis pour faire leurs besoins, pour des Boches. AUBERT le fait remonter en vitesse. A 4 heures, le Général de Corps d’armée, SCHMIDT, et une tapée d’officiers vient voir le saillant : un capitaine d’état-major me donne des cigares pour la section. Je me recouche tranquillement. A 1 heure, on fait évacuer la 1ère ligne car il paraît que l’artillerie va cogner sur les crapouillots boches.... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2015

Les feuillées sont touchées !

Début juillet 1917, dans les environs de Reims (suite) 643 – Dimanche 8 Je prends le quart à 2 heures jusqu’à 6 heures. Les grenades à ailettes et les grosses torpilles recommencent toute la matinée : plusieurs ne tombent pas loin de la cagna. Il pleut assez fort : un capitaine d’état-major vient voir le souterrain. Une accalmie se produit vers 10 heures et dure jusque vers 15 heures. Quelques torpilles recommencent à tomber ; à la tombée de la nuit il fait de l’orage. Je prends le quart jusqu’à deux heures. Vers... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2015

Tirs de barrage et gaz

640 – Jeudi 5 La 6è Cie qui relève la 3è arrive vers minuit 40. La classe 17 a l'air un peu désemparée : je veille tout le reste de la nuit car il faut s'attendre à tout, ces jours de relève. Le temps est couvert, je dors dans la matinée. Les Boches envoient des obus à notre droite et ont l'air de faire du repérage. Pendant la soupe, un avion vient se promener au-dessus de nous et c'est la comédie pour faire rentrer les types. Toute l'après-midi, on tire des deux côtés : je vais faire un tour jusqu'à la 2è CM et vers la... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]