19 mars 2017

C'est bien un rhume

 Octobre 1918 1093 Mardi 1er Les cours recommencent aujourd'hui ; je vais aux mitrailleurs où je passe la journée. On apprend que la Bulgarie a signé la paix mais aussi la mort de pauvres camarades CULAN, LÉGER, DREUX, ANDRÉ, etc... Temps très froid 1094 Mercredi 2 Ce matin, je me lève tard et je ne fais que jouer du piano. Cet après midi, DE KÉRANION part suivre un cours. Le temps a l'air de se remettre au beau. 1095 Jeudi 3 Cette nuit je ne dors pas et, au cours, je me sens mal à mon aise. Je vais à l'infirmerie.... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2017

Une popote avec un piano

1084 Lundi 23 septembre 1918 On vient me réveiller à minuit ¼ . Le C.I.D. part à une heure ; nous passons par Cuperly, Dampierre au Temple. Route infecte, boue très glissante. Nous redescendons vers la Marne que nous traversons et nous allons cantonner à St Gibrien. On mange et je me couche. L'après-midi, je dors encore. BIRON est rentré de convalescence. Nous nous couchons encore de bonne heure. 1086 Mardi 24 Nous partons à 3 heures. Nous passons près de Châlons puis nous remontons la vallée de la Coole. Avant d'arriver, nous... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2017

Que le bon dieu te garde toujour en bonne santé

Une autre lettre écrite par la mère d'André (orthographe respectée) Bois frouin Mardi 21 septembre 1915 Notre cher ami André Nous répondont à ta lettre que nous avont reçu au jourd'hui ce qui nous a fait plesir d'aprendre que tu est en bonne santé. Nous aussi la santé est parfaite. Au jourd'hui il a fait beau temp nous avont rateler notre fouin au bois d'erlut au champ de Valance à la bringe avec la rateleuse a Bourdin. Nous nous avont pas fatiguer. Nous en aurions fait pour deux jours à rateler et demain s'il fait beau temps nous... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2017

Instructeur sur le départ

1078 Lundi 16 septembre 1918 Je commence l'instruction d'une équipe d'artilleurs de tranchée. Ils ne savent rien et je leur apprends la St Étienne. Temps très chaud. 1079 Mardi 17 Continuation de l'instruction ; au milieu de l'après midi, je vais voir GUÉDON qui fait l’expérience de grenades fumigènes et incendiaires. Il fait un vent qui a tendance à augmenter. DELMAS rentre. 1080 Mercredi 18 Il pleur toute la matinée. Je passe l'après-midi au tir avec les artilleurs. Je tire également au fusil mitrailleur. 1081 Jeudi 19 ... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2017

... dans l'espoir de vous voir

Écrite le 25 août 1915, cachet de départ du 27, arrivée à son destinataire le 30 août Mes biens chers Parents. Je réponds de suite à votre lettre du 21 août ce qu'elle m'a fait grand plaisir. Je suis toujours en parfaite santé et je souhaite qu'il en soit de même pour vous. Ma Tante de la Faye m'a écrit aujourd'hui. Elle me dit qu'elle a fini de battre son blé et que mon Oncle de la Tache[illisible] est bien malade. Dans quelques jours, il faut espérer que j'irai en permission, car ici il en part de ce moment pour 6 jours au... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2017

Le canon fête l'anniversaire

Le 4 août 1915 Mon cher Père et ma chère Mère, Je n'ai pas reçu de vos nouvelles ces deux jours, j'espère que vous êtes en bonne santé, car moi je suis toujours de bon appétit. Aujourd'hui, le canon ne cesse de gronder, il fête l'anniversaire. [Voilà un an que la guerre a commencé] Jusque ici il n'y a eu qu'un blessé depuis mon arrivée dans les tranchées. Rien de plus qu'à vous souhaitez une bonne et parfaite santé. Votre fils qui vous embrasse de tout son coeur. A Saulnier 409e Régt d'InfrieSecteur P. N°73 2e Cie - 4e Section
Posté par dunbarne à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2017

Instructeur cité au Corps d'Armée

1071 Lundi 9 septembre 1918 Je me lève à 8 heures et vais voir HADEN. Je passe la journée à ranger mes affaires avec OLLIVIER que je prends comme ordonnance. Je retrouve GUÉDON. En regardant dans de vieilles décisions, je m'apperçois que je suis cité au C.A. J'aurais bien aimé connaître cela plus tôt. On m'affecte comme instructeur au cours de mitrailleuses. Il fait très mauvais, pluie et vent. 1072 Mardi 10 Je me lève de bonne heure et je prends le cheval pour aller à Suippes voir les camarades. Il pleut et l'aller est pénible. Je... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2017

Les taches que vous voyez, c'est...

Mardi 3 août 1915 [la lettre est arrivée trois jours plus tard le 6 août 1915] Mes biens chers Parents Je viens répondre à votre lettre qui m'a fait un grand plaisir de vous savoir toujours en parfaite santé. Tant à moi elle est très bonne. Je suis content de savoir l'adresse de Brault car je ne savais ce qu'il était devenu ! Je lui fais une lettre aujourd'hui afin de savoir s'il est gradé. Depuis le temps, il doit avoir décroché des galons. Si vous vous en rappeler, il y a 1 an ce matin que défunt Lugniaud (?) partait, ce qui... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2017

... en t'embrassant de tout notre coeur et plusieur fois.

Ce message est le 1000e posté depuis la création du blog.   La lettre du 30 juillet 2015 débute par l'écriture de la mère d'André SAULNIER. A la suite, son père écrit lui aussi. L'orthographe est respectée. bois frouin le 30 juillet 1915 Cher enfant chéri Au jourd hui nous avons reçu une lettre bien bien aimable de toit qui nous dit que tu est en bonne santé. Nous aussi la santé est parfait. Au jourd hui vendredi il a fait beau temps. Nous nous avon occuper de nos jerbe toute la journée. Nous avon fait trente deux maillée... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Retrouvailles

1071 Lundi 9 septembre 1918 Je me lève à 8 heures et vais voir HADEN. Je passe la journée à ranger mes affaires avec OLLIVIER que je prends comme ordonnance. Je retrouve GUÉDON. En regardant dans de vieilles décisions, je m'apperçois que je suis cité au C.A. J'aurais bien aimé connaître cela plus tôt. On m'affecte comme instructeur au cours de mitrailleuses. Il fait très mauvais, pluie et vent. 1072 Mardi 10 Je me lève de bonne heure et je prends le cheval pour aller à Suippes voir les camarades. Il pleut et l'aller est pénible. Je... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]