09 juillet 2011

La bague à Denise

Le 8 août 1915Ma chère Louise et mes chers petits enfants Je n'avais pas de lettre hier, ça sera probablement pour aujourd'hui. Hier, j'ai reçu ton certificat de la gendarmerie. Les gendarmes avaient été te le demander je pense et ça t'auras surpris de les voir arriver chez nous. Tu dois te demander ce que j'en avais besoin. Eh bien c'est pour me faire rembourser des jours que j'ai été chez nous. Tu dois avoir vu sur les journeaux que nous étions payé. Je ne sais pas combien mais je crois un franc par jour donc sa ferait 30 F mais... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2011

Le Sous-Lieutenant Marie Pol Léon DENIS

Il y a 94 ans, à la date du 5 juillet 1917, le JMO du 409è RI indique que par décret du Président de la République en date du 18 mai 1917 sur proposition du Ministre de la guerre, le Sous-Lieutenant DENIS Marie Pol Léon est nommé à titre définitif dans ce grade. Quelques jours plus tard, le 8 juillet 1917, cet officier est blessé grièvement lors d'un bombardement du canton de l'Aviation, ainsi que 6 hommes. Le Sous-Lieutenant DENIS commandait les canons de 37 à la 1ère Cie. Le 15 juillet 1917 il est cité à l'ordre de la division,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2011

Poux, photo et argent

Le 31 juillet 1915Ma chère Louise et mes chers petits enfants,Je viens de recevoir ta lettre datée du 26 elle a été retardée car c'est celle où tu me parlait de la vente à VOILEAU. Je n'ai pas reçu ton colis où tu me dis que tu m'envoies de la poudre à poux. J'espère le recevoir demain. Je voudrais bien l'avoir car j'en ai encore tué une dizaine ce matin. Nous étions à travaillé dans les bois et j'y ai regardé tous les jours. J'en trouve 7 à 8. Je regarde pourtant partout à ce que je crois mais il en reste toujours et ce peuple vit.... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2011

Qu'en penser ? S'indigner ?

Une personne a déposé auprès de l'institut national de la propriété intellectuelle (INPI) une marque commerciale et ses dérivés pour " célébrer " à sa façon un anniversaire qui aura lieu en 2014, 2015, 2016, 2017, 2018. Tout ceci dans le but apparemment de recueillir beaucoup de bénéfices, vu la liste impressionnante figurant sur son site. Je ne donnerai pas l'adresse internet afin de ne pas augmenter les statistiques de consultation. La presse locale (le courrier picard) a publié un article dans son édition du 29 juin 2011. ... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2011

Le Caporal Henri GRELIER

Georges avait un autre lot de lettres d'Henri GRELIER que j'ai pu acquérir. Je vais transcrire celles-ci petit à petit et vous en proposer la lecture sur le blog. Elles racontent quelques moments de la vie d'un combattant du 409è RI pendant la période du 10 juin 1915 au 12 novembre 1915, au travers de sa correspondance avec son épouse et ses deux enfants.Sur l'une des enveloppes, Henri GRELIER a indiqué son adresse SP 73 pour secteur postal n° 73, son grade, Caporal, et sa compagnie, la 12è. Son épouse se prénommait Louise, ses... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juin 2011

Médaille militaire : concession tardive

Daniel, membre du forum pages 1418, nous a indiqué qu'un décret dit du cinquantenaire, est paru au journal officiel le 19 novembre 1964. Ce texte porte concession de la Médaille militaire à plusieurs anciens combattants de la Grande Guerre titulaires d'une pension militaire d'invalidité d'un taux de 65 à 95 % à titre définitif, pour infirmités résultant de blessures de guerre. Parmi ces combattants, un homme du 409è RI : Le Soldat Armand BAILLY, classe 1916 (né vers 1896) titulaire d'une précédente citation à l'ordre du régiment du... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2011

Henri GRELIER, correspondance

Le 4 novembre 1915Ma chère Louise et mes chers petits enfants,Je viens de recevoir ma correspondance et j'ai de l'ouvrage à faire à présent car j'ai reçu 5 lettres dont 2 de xx xxx de maman avec une carte à Denise, une de Henri et Auguste mon frère.Il y en avait une de toi qui était en retard car il est dattée du 26 [octobre 1915] et l'autre du 2 [novembre 1915]. Tu me parles dessus d'une paire de roue que tu as acheté. Je n'avais jamais pu te dire le prix qu'il fallait prendre mais ce n'est pas trop de 14 F et les boulons en plus.Tu... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2011

La correspondance d'Henri GRELIER

Sur un site de vente aux enchères, une partie de la correspondance d'un Poilu du 409è RI a été proposée. J'ai contacté le vendeur pour un éventuel scan d'une des lettres qui aurait pu être retranscrite pour enrichir le blog. Georges, le vendeur, a répondu favorablement à ma demande et m'a adressé copie d'une des lettres datant de novembre 1915. Elle est très émouvante. Henri GRELIER y parle de différentes choses : les recommandations à sa femme vis à vis des clients, le cidre et les réparations du pressoir, l'artisanat de tranchée,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 juin 2011

Nécropole nationale de Tracy le Mont (60)

Grâce aux photos prises par Jean-Michel, l'album des sépultures s'enrichit de 23 clichés. Ces hommes sont tombés lors des combats de l'Oise entre mai et août 1916 : ALSON Léon 12è CieARTAUD Yves BOISSONOT Joseph 3è CieBOUCHUT Etienne 3è CieCAMINAL François 2è CieCHAUCHE François 5è CieFRANÇOIS Léon 3è CieGAZON Maurice 7è CieGILLES Théophile GUYET FrançoisLE BAYON JeanLE ROYER Eugène 9è CieMENOUZEAU François 11è CieNAIL Henri 9è CieNEPVEU Joseph 12è CiePERIDY Auguste PREST Roger 9è CieRIOT Jean François 1ère CMROBIN Louis 9è CieROBIN... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2011

Une palme sur la Croix de guerre

Après la citation posthume à l'ordre de l'armée du Soldat Louis PLANCHENAULT, d'autres suivent à la date du 3 juillet 1917 Soldat Rémy DUBOIS Grenadier audacieux. Au cours d'une lutte dasn un boyau s'est maintenu le dernier à un barrage pour protéger un repli momentané de son groupe. Tombé entre les mains de l'ennemi, a rejoint dans la nuit les lignes françaises. Soldat René BELIARD Volontaire pour assure la liaison entre deux unités, s'est acquitté de la mission avec un sang froid qui lui a valu l'admiration de tous, franchissant... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :