Photos liées au tag 'Cauroy'

Voir toutes les photos
04 août 2019

André se prénommait Albert

Voilà plusieurs années, Benoît le petit-neveu de Frédéric BOUCHER m'avait transmis diverses photos de son grand oncle et de ses copains. Parmi eux, il y avait un certain A. Barbreau ou Barbereau, probablement André. Mais André se prénommait en réalité Albert comme l'indique une des citations mentionnées au JMO du 409e RI en mars 1916. Les années passant, les sources relatives à la première guerre mondiale sont devenues plus accessibles, notamment grâce à internet. Ainsi en cherchant via le grand mémorial, j'ai retrouvé la trace de... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 mai 2019

Récompenses

Le 26 mai 1918, la Médaille militaire est conférée à plusieurs hommes du 409e, ainsi que la Croix de guerre avec palme : Arsène GERVAIS Excellent soldat, brave et énergique, s'est fait remarquer par sa belle attitude en maintes circonstances. Blessé une première fois à Quennevières en 1916, l'a été de nouveau très grièvement à son poste de combat au cours des dernières opérations. Gustave BESSERON, 3e Cie Soldat d'une bravoure et d'un sang-froid remarquables. Blessé très grièvement à son poste de combat, a donné à ses camarades un... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 mars 2019

Le Lieutenant Auguste BÉRY (1889 - 1918)

Je n'ai pas manqué d'évoquer les circonstances du décès du Lieutenant Auguste Edmond BÉRY lors de la commémoration du centenaire des combats de Veuilly, le 17 juin 2018. Auguste BÉRY était né à Chamant dans l'Oise le 2 septembre 1889. Lors de son recrutement, il exerçait la profession d'employé de commerce. Incorporé au 160e RI en 1910, il fut nommé caporal en 1911, puis sergent le 26 septembre 1912. A l'issue de son service militaire, il obtint le certificat de bonne conduite. Rappelé lors de la mobilisation générale au 167e RI,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 novembre 2018

Henri ROLLAND (1896 - 1917)

Le commentaire de Jean-Luc est l'occasion d'évoquer son grand oncle, dont il n'a pas retrouver de portrait. Le Soldat Henri ROLLAND était né à Usseau (79) en 1896 et exerçait la profession de peintre. Il savait lire, écrire et compter comme l'indique le degré d'instruction à 3. Incorporé au 32e RI en avril 1915, il fut dirigé vers le 66e RI au mois de décembre 1915. Muté au 409e RI en juillet 1916, pour compléter les pertes dues au combat de 1916 à Vaux devant Damloup et Quennevières, il fut tué le 15 mai 1917 lors de l'assaut... [Lire la suite]
06 juin 2017

Antoine JOUMARD (1893 - 1917)

Dans le récit de la journée du 9 mai 1917 que fait Jean LAGRANGE, deux noms de victimes apparaissent : ceux de MESMIN et JOUMARD. Après avoir évoqué Alphonse MESMIN, c'est donc le tour d'Antoine JOUMARD. Antoine était un Stéphanois né en 1893. Il exerçait la profession de fumiste lors de son recensement. Incorporé à la 15e Section d'ouvriers d'administration (SCOA) en novembre 1913, il fut classé service armée par la commission de réforme de Nice en octobre 1914. Nommé caporal en novembre 1914. Affecté au 409e RI le 21 mars 1915,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mai 2017

Alphonse MESMIN (1895 - 1917)

Le nom du Caporal MESMIN est cité par Jean LAGRANGE parmi les victimes de sa section à la 1ère compagnie. Alphonse MESMIN était né en 1895 à Verrières (86). Incorporé en décembre 1914 au 90e RI puis au 409e RI en février 1915, il avait été nommé caporal en octobre 1915. Cité à l'ordre de la 303e Brigade le 26 juillet 1916 Grenadier volontaire pour participer à un coup de main sur la tranchée allemande, s'est brillamment conduit au cours de l'assaut ; a dispersé une patrouille à coups de grenade. Soldat courageux et méritant. ... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 mai 2017

Sergent André COLOMBIER (1895 - xxxx)

Jean LAGRANGE mentionne la capture du Sergent COLOMBIER le 9 mai 1917. Une visite sur le site de la Croix-rouge internationale permet de retrouver une fiche à son nom qui renvoie à deux listes. Celles-ci comportent la date et le lieu de naissance du sergent André COLOMBIER, capturé près de Brimont le 9 mai 1917, emmené à Rethel, puis au camp de Giessen en juin 1917, transféré en août 1917 au camp de Meschede. Une recherche sur le site des archives de la Vienne permet de retrouver la fiche matricule. André était stagiaire à... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mai 2017

1917 - 2017 : dans le coffre d'une camionnette postale

Du 19 au 20 mai 1917 par Jean LAGRANGE, sous-lieutenant à la 1ère compagnie Deux bonnes journées de repos et de nettoyage. Je commence à reprendre mes sens. Soudain, grande satisfaction : je pars en permission ! Avec deux camarades, nous nous engloutissons dans le coffre d'une camionnette postale qui nous emmène prendre le train à Épernay. En route pour Paris ! Merci de ne pas reproduire sans autorisation.
Posté par dunbarne à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 mai 2017

1917 - 2017 : nous sommes tous exténués

Entre le 16 et le 18 mai raconté par Jean LAGRANGE, sous-lieutenant à la 1ère Cie Nous tenons cette position, une tranchée inachevée, ça et là des cadavres amis et ennemis, deux barrages dans des boyaux " internationaux " où il faut ouvrir l'oeil et être toujours prêt à combattre. Par bonheur, l'artillerie allemande ne nous harcèle pas trop. Je n'ai aucun abri, de sorte que je passe mon temps à circuler à droite et à gauche, dormant et mangeant n'importe où. Nous sommes remplacés par le 3e bataillon. Il est temps car nous sommes... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2017

1917 - 2017 : sous le feu

15 mai 1917 : Jean LAGRANGE raconte. 6 heures du matin. Les Boches viennent d'attaquer : la 6e Cie qui se trouvait en pointe à été surprise, une partie faite prisonnière. Notre bataillon renforce la ligne. Nous nous portons sous le feu, dans plusieurs abris des anciennes lignes boches, où nous sommes en soutien direct de la 1ère ligne. Le combat cesse. Nous passons le reste de la journée dans ces abris, dont les entrées bien connues de l'ennemi, sont violemment bombardées. Il faut prendre des précautions pour entrer ou sortir. ... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :