08 mai 2017

1917 - 2017 : visite en première ligne

Le 8 mai 1917 raconté par Jean LAGRANGE, sous-lieutenant à la 1ère compagnie De bonne heure, visite du général SCHMITT, accompagné d'un officier d'état-major. Il observe en détail les lignes ennemies, pendant ce temps un avion boche nous survole à faible hauteur, ce qui oblige tout le monde à se cacher. On distingue très bien l'observateur penché en dehors du fuselage. Avant son départ, le général nous annonce une attaque de notre part pour le lendemain. Cette nouvelle est toujours séduisante. Encore du travail en perspective. Il... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 mai 2017

1917 - 2017 : sous le parapet de la tranchée

Le 7 mai 1917 raconté par Jean LAGRANGE, sous-lieutenant à la 1ère compagnie Notre installation manque de confortable. Pour abri, une niche sous le parapet de la tranchée, laquelle est bouleversée en de nombreux endroits. Beaucoup de prudence pour circuler. La hauteur de Brimont domine tout. Nos mouvements sont épiés et tous aperçus et reçoivent une quantité d'obus proportionnée à leur importance. Trois pour un homme isolé, j'en fais l'expérience. De plus l'aviation ennemie est très active. Plusieurs fois par jour nos premières... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 mai 2017

1917 - 2017 : comme une volée de moineaux

Le 6 mai 1917 par Jean LAGRANGE, sous-lieutenant à la 1ère compagnie Le matin de bonne heure, reconnaissance des emplacements que nous viendrons occuper dans la nuit. Par bonheur, l'artillerie allemande est calme. Nous pouvons franchir la route 44 et le canal sans être inquiétés. Quelques rafales de tir indirect à la passerelle de fortune du moulin de Loivre. Des cadavres de l'avant-veille non enterrés. Nos camarades du 170e paraissent éreintés. Retour à Cauroy sans incident. La course a été longue, il ne reste plus qu'à dormir... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mai 2017

1917 - 2017 : sous la toile de tente

Le 5 mai 1917 raconté par Jean LAGRANGE, sous-lieutenant à la 1ère compagnie De bonne heure, le général SCHMITT [SCHMIDT], commandant la [167e] Division, nous rend visite et annonce que nous irons sous peu remplacer le 170e en première ligne. Nous passons encore toute la journée dans la tranchée en nous camouflant au moyen de toiles de tente tendues au-dessus de nos têtes et parsemées d'herbages coupés aux alentours. De la sorte, nous évitons le repérage par avions et par suite le bombardement. Seuls quelques obus toxiques destinés... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mai 2017

1917 - 2017 : Sous la gueule des canons

Pour commémorer le centenaire des combats de Cauroy, je vous propose le récit qu'en fit Jean LAGRANGE, sous-lieutenant à la 1ère compagnie : [...] Le 3 [mai] au soir, nous apprenons que J = 4. C'est pour demain. Nous nous mettons en tenue d'attaque, les musettes sont bourrées, l'une de vivres, l'autre de grenades et vers minuit nous partons de façon à nous trouver le 4 mai, avant le jour, à notre place de bataille, dans une tranchée sans abris aux avancées du village de Cauroy. L'attaque doit partir à 6 heures. Nous nous trouvons... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 novembre 2016

Théophile DEBERLY (1895 - 1977)

Un collectionneur m'a récemment contacté pour m'indiquer qu'il avait trouvé en chinant il y a plusieurs années une plaque d'identité au nom de Théophile DEBERLY, officier. Il souhaitait savoir s'il pouvait s'agir du même homme qui fut blessé le 17 mai 1916. Cette plaque d'identité porte les nom et prénom, ainsi que la classe sur une face et sur l'autre le nom du bureau de recrutement et le n° de matricule de l'intéresse : ici Péronne - 544. Les fiches matricules étant consultables en ligne sur le site des archives de la Somme,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 juin 2016

Lieutenant Victor MONNET (1883 - 1969)

Cité dans les souvenirs de René BRISSARD, le nom du Lieutenant MONNET était précédemment apparu parmi ceux des hommes à l'honneur en novembre 1916. Une première recherche dans la base Léonore permet d'y trouver son dossier de la Légion d'honneur. A la lecture de celui-ci, on apprend qu'il fut fait Chevalier de la Légion d'honneur en 1920, puis élevé à la dignité d'Officier en 1961. Son acte de décès indique qu'il était instituteur honoraire et également Officier de l'instruction publique. Veuf, il est décédé à Montsoreau (49)... [Lire la suite]
25 mai 2016

Lieutenant François VARICLIER (1877 - 1951)

Le nom du Lieutenant François VARICLIER apparaît dans les carnets de René BRISSARD. Je l'avais précédemment relevés parmi des citations en 2009. François VARICLIER était né en 1877 à St Laurent la Conche (42). Il s'était engagé volontairement en 1896 pour 3 ans et fut incorporé au 16e RI. A l'issue de cet engagement, il fut envoyé en disponibilité. En novembre 1901, il avait épousé Stéphanie, Pauline Anne (ou Anna) PEGUIN à Saint-Etienne. Il exerçait alors la profession de dessinateur. Rappelé lors de la mobilisation générale, il... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 août 2015

Une Médaille militaire et deux mutations à la 5è Cie

Le 27 avril 1918, la Médaille militaire est concédée au Soldat Léopold VEILLON de la 5è Cie : Très bon et brave soldat. A été grièvement blessé le 15 mai 1917, à Brimont, à son poste de guetteur, sous un violent bombardement. Cette nomination emporte également l'attribution de la Croix de guerre avec palme. Le Sous-Lieutenant POUZET de la 5è Cie prend le commandement du peloton des canons d'infanterie. Le Sous-lieutenant ANDRÉ de la 6è Cie, est affecté comme chef de section à la 5è Cie.
Posté par dunbarne à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2015

Travaux scientifiques sur les carrières de Marzilly

Une photo des carrières de Marzilly a suscité l'intérêt d'un des doctorants de l'université de Reims dont les travaux portent sur certains aspects du conflit avec une approche géographique et non historique. Un des articles de son étude concerne les carrières d'Hermonville et de Marzilly. Le 409è RI séjourna dans cette dernière au printemps 1917. La carrière de Marzilly fut reconvertie en champignonnière après la guerre. La photo publiée sur le blog pourrait illustrer cette étude.
Posté par dunbarne à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :