11 novembre 2012

Récits des combats au village de Vaux - J. Borgoltz (2)

Le 3 [mars 1916], bombardement à partir de 8 h assez soutenu, c'est-à-dire avec du 210 et du 150 seulement.A 6 h du soir, fin du bombardement et attaque des Boches repoussée : barrage de 75 etc. Riposte par tir très vif de 77 sur la partie Est du village où je cantonne. Un de mes sapeurs a un bras enlevé en s'équipant.La nuit, pose des réseaux en avant de la gare sans incident. Nos trous (et non nos tranchées) sont à mi-pente et à contre-pente, ce afin d'éviter les tirs d'artillerie.Les Boches ont les hauteurs et cependant ils ne... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 novembre 2012

Récits des combats au village de Vaux - J. Borgoltz (1)

Lors d'un précédent message j'avais évoqué le Lieutenant Jacques BORGOLTZ, passé du Génie à l'aéronautique et indiqué qu'un correspondant que je remercie à nouveau m'avait communiqué divers documents concernant cet offcier. Parmi ces pièces, il y a un récit des combats de Vaux devant Damloup début mars 1916 intitulé : Récit des combats au village de Vaux, par le Sous-lieutenant du Génie BORGOLTZ, lors de l'attaque allemande effectuée contre VERDUN en mars 1916 Ce récit semble avoir été écrit à l'attention de son père, J. BORGOLTZ... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 août 2012

Louis ROBERT, un petit homme

Le Soldat Louis ROBERT né en 1885 fut exempté lors du conseil de révision en 1905 pour cause d'arrêt de développement : il mesurait alors 1m48. Mais le devoir militaire s'est rappelé à lui. Lors d'un nouveau conseil de révision en décembre 1914, il fut classé dans le service armé. Il avait alors 30 ans. Avait-il grandi ? Affecté au 32è RI où il fut convoqué le 21 février 1915, il passe au 409è RI le 31 mai 1915. Il est affecté à la 3è Cie. Disparu dans l'enfer des combats de Vaux devant Damloup, il est tombé au champ d'honneur le 8... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 août 2012

Le Lieutenant Jacques BORGOLTZ

Le nom du Lieutenant Jacques BORGOLTZ est cité dans le recueil des souvenirs des anciens du 409è RI et dans l'historique du régiment, au moment des combats de Vaux devant Damloup. Il était alors affecté au 2è régiment du Génie. Par la suite il demanda à rejoindre la toute jeune aviation, il fut tué au cours d'une de ses missions. Je reviens sur cet homme bien qu'il ne fit pas partie du 409è RI. Un lecteur du blog m'a contacté au cours de l'été pour me proposer des documents concernant Jacques BORGOLTZ retrouvés parmi des papiers de... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
24 avril 2011

Vaux vu par les Allemands du 19 RIR (épilogue)

La fin du drame Épuisé, le 19è est relevé par l’IR 98 allemand, au milieu des pires difficultés. Un bataillon mettra 6 heures pour franchir, dans la seconde partie de la nuit du 8 au 9 mars, le terrain de la lutte d’Hardaumont à Vaux. Bien que son regroupement ait commencé à l’aube du 9, le 19è ne quittera le champ de bataille que le 11 mars. Il a subi, au cours de la terrible journée du 8 mars les pertes suivantes : Tués : Officiers 10 - Troupe 192 Blessés : Officiers 19 - Troupe 846 Disparus : Officier 1 - Troupe... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 avril 2011

Vaux vu par les Allemands du 19 RIR (6)

L’échec des deux poussées nocturnes Enflammée par ce succès, qui s’était fait tant attendre, et qui laisse présager que tout craque devant soi, une vague se reforme, avec les plus vaillants des 10è, 11è et 12è Cies. Suivie de quelques pionniers, elle s’élance sur les pentes du Fort de Vaux, qui attire comme un « aimant » confesse l’un des assaillants. Le réseau de fil de fer du fort est atteint. Le Lieutenant ALT, dont l’audace se remarquait dès le début de l’attaque, tente le franchissement avec une poignée de soldats, bientôt... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 avril 2011

Vaux vu par les Allemands du 19 RIR (5)

La ruée farouche au déclin du jour C’est en effet, la ligne de bataille, poussée par la vieille tradition militaire prussienne, qui va forcer la décision. Un groupe d’officiers appartenant aux unités engagées est réuni et accroupi sur la « Tête de Pipe » ; le spectacle est dramatique : la fumée s’étend dans les fonds de Vaux, les ombres du soir s’allongent, le feu des Français a faibli. Devant ce calme impressionnant, ce « Syndicat de guerriers » décide, vers 17 heures, d’entraîner la troupe, par un élan unanime et fougueux, dans un... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 avril 2011

Vaux vu par les Allemands du 19 RIR (4)

L’assaut paralysé au cours de l’après-midi du 8 mars Puisque cette rude Tête de Pipe [Pfeifenkopf] n’est pas enlevée, l’attaque se déroulera ainsi : le 3è bataillon poussera sur toute sa ligne à 13h30 ; le 2è bataillon, qui contourne les pentes Est d’Hardaumont depuis midi, avancera à la gauche du 3è dès que celui-ci aura acquis ses premiers succès ; enfin, le 1er bataillon, maintenu en réserve, se tiendra prêt à intervenir suivant les circonstances. Mais le 3è bataillon ne viendra à bout de la résistance farouche des défenseurs de... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mars 2011

Vaux vu par les Allemands du 19 RIR (3)

Au cours de la nuit, les destructions continueront à plus faible cadence, cependant que des interdictions massives seront appliquées sur les ravins de l’arrière. Enfin, le 8 au matin, aucune batterie française ne devait demeurer intacte. Une heure avant l’attaque, toute la puissance de feu sera rameutée sur les premières tranchées, et, à l’heure de l’assaut, le feu roulant entamera sa lente et terrible progression vers le Sud.Comme prévu, le 8, à 10 heures, les feux d’artillerie sont levés sur la Tête de Pipe, et la 11è Compagnie... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mars 2011

Vaux vus par les Allemands du 19 RIR (2)

Le 6 mars, le 19è a pris son dispositif d’attaque. Le 3è bataillon, le plus mordant, est en première ligne ; les deux autres en réserve.LANGSDORFF sait confidentiellement que la préparation d’artillerie doit commencer le lendemain à 12 heures. Le temps presse et il décide d’enlever la Tête de Pipe de nuit, le 7, à 3h 30. Deux pelotons s’engageront en terrain libre pour assaillir par les ailes la position française pendant qu’un autre peloton fixera les défenseurs en engageant un combat rapproché dans les boyaux.L’affaire, menée... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,