05 avril 2011

Leutnant Gustav MOEBIUS

Les combats de Vaux vus du RIR 19, objet de l'article du Général VALTAT dans l'Entr'aide, indique que la 3è Cie du 1er bataillon résussit à pousser jusqu'au village de Vaux, mais que son commandant est tué ainsi que les chefs de peloton. L'état des pertes du RIR 19 indique le nom de cet officier : le Lieutenant Gustav MOEBIUS, chevalier de l'ordre de la Croix de fer, tombé le 8 mars 1916 près de Vaux. Son portrait ne figure pas parmi les illustrations de l'historique du régiment transmis par Rainer que je remercie à nouveau.
Posté par dunbarne à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 avril 2011

Vaux vu par les Allemands du 19 RIR (4)

L’assaut paralysé au cours de l’après-midi du 8 mars Puisque cette rude Tête de Pipe [Pfeifenkopf] n’est pas enlevée, l’attaque se déroulera ainsi : le 3è bataillon poussera sur toute sa ligne à 13h30 ; le 2è bataillon, qui contourne les pentes Est d’Hardaumont depuis midi, avancera à la gauche du 3è dès que celui-ci aura acquis ses premiers succès ; enfin, le 1er bataillon, maintenu en réserve, se tiendra prêt à intervenir suivant les circonstances. Mais le 3è bataillon ne viendra à bout de la résistance farouche des défenseurs de... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mars 2011

Vaux vu par les Allemands du 19 RIR (3)

Au cours de la nuit, les destructions continueront à plus faible cadence, cependant que des interdictions massives seront appliquées sur les ravins de l’arrière. Enfin, le 8 au matin, aucune batterie française ne devait demeurer intacte. Une heure avant l’attaque, toute la puissance de feu sera rameutée sur les premières tranchées, et, à l’heure de l’assaut, le feu roulant entamera sa lente et terrible progression vers le Sud.Comme prévu, le 8, à 10 heures, les feux d’artillerie sont levés sur la Tête de Pipe, et la 11è Compagnie... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mars 2011

Vaux vus par les Allemands du 19 RIR (2)

Le 6 mars, le 19è a pris son dispositif d’attaque. Le 3è bataillon, le plus mordant, est en première ligne ; les deux autres en réserve.LANGSDORFF sait confidentiellement que la préparation d’artillerie doit commencer le lendemain à 12 heures. Le temps presse et il décide d’enlever la Tête de Pipe de nuit, le 7, à 3h 30. Deux pelotons s’engageront en terrain libre pour assaillir par les ailes la position française pendant qu’un autre peloton fixera les défenseurs en engageant un combat rapproché dans les boyaux.L’affaire, menée... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mars 2011

Vaux vus par les Allemands du 19 RIR (1)

Dans le numéro de l'Entr'aide consacré au 40è anniversiare des combats devant Vaux devant Damloup, le Général Raymond VALTAT, présente la bataille vue du côté des adversaires du 409è RI : les fantassins du 19è RIR de Posnan. Il avait extrait ces éléments des collections Reichsarchiv. Il choisit de ne citer aucun des glorieux noms des hommes du 409è RI pour ne pas rompre l'unité du récit. Il décide toutefois d'y introduire " un rythme tranché ". Je pense que je vais retranscrire cet article en intégralité, que je mettrai en ligne... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2011

In Memoriam....

... un poème écrit par Paul BONDUELLE, ancien brancardier de la 11è Cie, puis médecin aide major au 2è bataillon du 409è RI, paru dans le n° de l'Entraide de 1956, 40è anniversaire de la bataille de Verdun et des combats devant Vaux devant Damloup. Verdun, cité de l'épouvante,Chaque printemps fleurit ton frontPour te rendre plus séduisanteTu n'en restes pas moins..." le front ",Verdun, cité de l'épouvante.Verdun, indomptable falaise,Quand l'été brille sur tes fortsLe vent, en soulevant ta glaiseMet dans l'air la cendre des... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2011

21 février 1916 - Verdun

Il y a 95 ans un formidable bombardement débutait sur le saillant de Verdun. Le 409è allait monter en ligne quelques jours plus tard pour la défense du fort de Vaux, au début du mois de mars 1916. Pour le 409è RI , Verdun c'est Vaux devant Damloup, la redoute d'Hardaumont, le fort de Vaux qu'il faut défendre. De nombreux hommes y laisseront la vie : tués ou portés disparus, d'autres seront blessés ou emmenés en captivité : 34 officiers et 1479 hommes de troupe tués, blessés ou disparus. (historique du 409è RI) Avec l'aimable... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 janvier 2011

Trois frères au 409è RI

Jean-Paul, petit-fils d'Henri BROUSSARD Soldat au 409è RI, cherche à reconstituer son parcours pendant la Grande Guerre.Henri BROUSSARD fut blessé le 6 mai 1917 au Bois du Seigneur, lors des combats de Cauroy. Son nom apparaît sur la liste des pertes comme blessé " au bras gauche par balle ". Deux autres de ses frères (grands-oncles de Jean-Paul) servaient aussi au 409è RI :Le Soldat Albert BROUSSARD et le Caporal Louis BROUSSARD.   Tous deux furent tués à 2 ans d'intervalle : Albert BROUSSARD à Vaux devant... [Lire la suite]
16 janvier 2011

Le Soldat Hervé PROVOST

Le nom du Soldat Hervé PROVOST est inscrit sur le monument aux morts de Delval (44). Merci à Marc pour cette information. Il appartenait à la 7è Cie du 409è RI (2è bataillon) d'après la mention figurant sur sa fiche Mémoire des hommes.Le lieu de son décès est complété par les indications figurant sur le site Sépultures de guerre : les Houyers. C'est le nom porté par un ravin à proximité du village de Vaux et du fort que défendait le 409è RI. Source Geoportail - IGN Hervé PROVOST est inhumé dans la Nécropole nationale de... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 janvier 2011

Raymond LAVAUD écrit au Conservateur de la BNF

6 numéros de " Poil de tranchée " sont numérisés et conservés à la Bibliothèque nationale.4 de ceux-ci furent envoyés par Raymond LAVAUD, illustrateur, mais probablement aussi l'un des responsables de la publication.Voici la transcription de la lettre qui accompagnait l'envoi de ces numéros : Monsieur le Conservateur,Je m'excuse d'abord de n'avoir pas répondu plus tôt à votre lettre du 7 mars, mais je l'ai reçue dans une tranchée de Vaux, alors que des démêlés assez sévères avec les Boches ne nous laissaient pas le loisir... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :