23 octobre 2010

Henry BORDEAUX - le Fort de Vaux 1916 (4)

[..] Dans la journée du 9, l'ennemi revient à la charge et parvient à s'installer dans la partie est du village de Vaux et dans le cimetière. Il essaie d'atteindre le fort par son versant nord, mais ne put l'aborder : nos feux l'arrêtent à la tranchée qui a été creusée derrière les fils de fer, à deux ou trois cents mètres de l'ouvrage.La journée du 10 sera plus rude encore. II s'agit de justifier le communiqué mensonger qui a annoncé au monde la prise du fort de Vaux.Toute la nuit du 9 au 10 mars et toute la journée du 10, la... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 octobre 2010

Henry BORDEAUX - le Fort de Vaux 1916 (3)

Un peu plus tard, quand une nouvelle attaque se déclenche plus à l'est, entre le cimetière et les pentes du fort, les grenadiers ennemis qui la précèdent sont revêtus d'uniformes et de casques dont ils ont dépouillé les prisonniers et ils crient en un français chargé d'accent : - Ne tirez pas Ajoutant même le numéro écorché du régiment (409è) dont ils portent les écussons. Déjà, dans la matinée, pour se rapprocher du ravin, l'ennemi s'est servi d'une autre ruse qu'il a plus d'une fois employée. Des brancardiers, montrant... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 septembre 2010

Henry BORDEAUX - le Fort de Vaux 1916 (2)

[...] Notre 303è brigade, colonel NAULIN (408è et 409è régiments) occupe, dans la nuit du 1er au 2 mars, le secteur de la Caillette à Damloup, un bataillon du 408è tenant les pentes du fort, deux bataillons du 409è tenant le cimetière et le village. Le fort lui-même a pour garnison deux compagnies du 71è régiment territorial, la 8è et la 10è (capitaine MAGNANT), plus la 1ère Cie de mitrailleurs (lieutenant BRICARD), composées de braves gens de l'Anjou, consciencieux et calmes. [...] Les premiers jours qu'elle occupe le secteur, la... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 septembre 2010

Henry BORDEAUX - Le fort de vaux 1916

Chiné sur une brocante ce week-end, j'ai trouvé ce petit fascicule de 1932. A la fin de celui-ci, il est indiqué :Ce volume a été constitué avec des pages empruntés à Les derniers jours du fort de Vaux, de Henry Bordeaux (Plon éditeur). Henry BORDEAUX était académicien français, titulaire de la Légion d'honneur et de la Croix de guerre 1914-1918. Dans le recueil des Anciens du 409è, il est indiqué qu'Henry Bordeaux cite le 409è dans ce dernier ouvrage.Par chance, les extraits reproduits citent aussi le 409è RI. [...]16 mars... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2010

Gétigné (44) : le Soldat PINEAU

Sur le monument aux morts de la commune de Gétigné figure le nom du Soldat Jean Baptiste Constant Marie PINEAU du 409è RI. Natif de la commune, il avait 20 ans lorsqu'il est tombé dans la Meuse, lors des combats pour la défense du Fort de Vaux.Il est inhumé dans la Nécropole nationale de Douaumont - Tombe 8227. Merci à Marc pour ce relevé.
Posté par dunbarne à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 septembre 2010

Le Soldat Albert ORIEUX

Toujours à partir des relevés effectués par Marc en Loire Atlantique, voici le nom d'un homme du 409è RI absent des listes de l'historique : Albert ORIEUX d'Aigrefeuille.Albert, né en 1897, était probablement engagé volontaire : sa fiche mémoire des hommes indique comme classe de rattachement 1915. Il n'avait que 18 ans.Tombé lors des combats pour la défense du Fort de Vaux, il était âgé de 19 ans. Merci à Marc.
Posté par dunbarne à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 août 2010

Le Soldat Jean FLEURY

Marc poursuit le relevé du monument aux morts de la ville de Nantes (44).A la lettre F figure le nom d'un homme du 409è RI : le Soldat Jean Marie Vincent FLEURY. Natif de Noyal Muzillac (56), il était âgé de... 51 ans ! Probablement l'un des hommes les plus âgés du régiment. Vérification auprès des registres d'état-civil de Noyal Muzillac, il y a bien un Jean FLEURY né en 1861. La fiche mémoire des hommes surchargée, fait bien ressortir sa date de naissance.Il est curieusement rattaché à la classe 1915, alors que sa classe... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 juin 2010

Le Soldat Jean MORISSEAU

Un Poilu du 409è RI tombé à Vaux devant Damloup : le Soldat Jean MORISSEAU de la 9è Cie.Grâce au patient travail de recensement des monuments aux morts de Loire Atlantique effectué par Marc, voici un nouveau nom, sorti de l'oubli, qui vient s'ajouter à la longue liste des hommes du 409è RI tombés lors de la défense du Fort de Vaux, pendant la première semaine de mars 1916. Jean MORISSEAU, natif de Saint Aignan de Grand Lieu (44) avait 29 ans lorsqu'il fut porté disparu. Un jugement déclaratif de décès transcrit en 1922 fixera la date... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 mai 2010

Le Monument aux morts de Chinon (37)

Jean, après avoir visité le cimetière de Chinon, a aussi photographié le monument aux morts 1914-1918 qui se trouve dans le cimetière.La ville de Chinon est chère au 409è RI : elle connut sa formation au printemps 1915, et le vit partir pour le combat.C'est de Chinon que partit le 409ème RI, comme le rappelle l'Abbé Maurice BRILLAUD : C'est Chinon la gracieuse cité de Touraine, appelée par Rabelais Petite ville, grand renom,Assise sur pierre ancienne,Au haut le bois, au pied Vienne, qui vit se former au printemps 1915, un jeune... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 avril 2010

Le Soldat André BONNIN

Nicolas, arrière petit-neveu du Soldat André BONNIN a entamé des recherches généalogiques sur sa branche maternelle. Son arrière grand oncle, André Gaston BONNIN, Soldat au 409è RI était né en 1895 à Quinçay (86). Il accomplit son service militaire au 77è RI du 17 décembre 1914 au 15 mars 1915, date à laquelle il fut incorporé au 409è RI.Il est tombé dans le secteur de Vaux devant Damloup, lors des combats pour la défense du Fort le 8 mars 1916. Il avait 20 ans.   Il est inhumé à la Nécropole nationale de Douaumont - Tombe... [Lire la suite]