31 octobre 2011

Louis HOUDOYER (1883-1916)

Dans la correspondance qu'il échange avec son épouse, Henri GRELIER parle à plusieurs reprises d'un Louis HOUDOYER. Celui-ci était né à Soucelles (49) en 1883. Il est décédé le 13 mars 1916 à l'hôpital de Bar le Duc (55) des suites des blessures qu'il reçut lors des combats de Vaux devant Damloup. Marié en 1909 il laissait une veuve prénommée Virginie. Il avait 36 ans. Il était affecté dans une compagnie différente d'Henri : la 7è. Tout comme lui, il avait fait son service au 135è RI à Angers. Son nom est inscrit au monument... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 octobre 2011

Henri GRELIER (1882 - 1919)

La semaine dernière je vous ai proposé la transcription de la dernière lettre du lot de correspondances d'Henri GRELLIER. Entre temps, j'ai cherché à reconstituer son parcours et à en apprendre un peu plus sur ce Poilu du 409è RI. J'ai pu ainsi retrouver sa fiche matricule aux archives départementales du Maine et Loire, son acte de naissance aux archives de Vendée, et son acte de décès auprès de la ville de Tours. Henri était né en 1882 à Brouzils (85). Lors de son recrutement en 1902, il exerçait la profession de forgeron... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 06:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
22 octobre 2011

Ma babillarde est faite...

Le 12 novembre 1915 Ma chère Louise et mes chers petits enfantsJe viens de recevoir une lettre de toi datée du 6 novembre et hier j'en avais deux : une du 8 et l'autre du 9.Tu vois comme toutes les correspondances vont bien.Tu me dis dedans que je ne te parle pas de mon hôtelier mais comme je te l'ai dit, il y a un moment que je n'y suis plus. Mais je le vois souvent car nous passons presque tous les jours devant chez lui. Il est divorcé et a une femme avec lui et une demoiselle mais je ne sais pas à qui elle appartient [sic].Pour ce... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2011

Jeux, bagues et naissance...

7 novembre 1915 Ma chère Louise et mes chers petits enfantsJe viens de recevoir ta lettre qui m'a fait bien plaisir mais je vois que toi tu n'es pas pareille.Si tu ne reçois pas mes lettres car je t'écris tous les jours, je te jure que ce n'est pas de ma faute. Et je suis bien d'être comme je pense car je ne suis nullement en danger à 30 km du front. Je te dis toute la vérité. Comme hier soir, nous avons été dans un petit patelin à 2 km, car il y en a un de chaque côté de notre cantonnement et nous avons fait une partie de manille... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2011

Un coupe-papier artisanal

Dans sa lettre du 4 novembre 1915, déjà retranscrite ici avec l'autorisation de Georges, Henri GRELIER parle entre autres choses, des objets artisanaux qu'il confectionne. Outre les bagues, on apprend qu'il fabrique également des porte-plumes mais aussi au moins un coupe-papier. Pour ce dernier objet, il aurait besoin d'une enclume et d'un étau. Il y a quelque temps, j'ai chiné ce type d'objet en cuivre, fabirqué à partir d'une ceinture d'obus. Henri en avait peut-être confectionné un modèle proche.  
Posté par dunbarne à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]