Le nom de cet officier américain est cité dans les souvenirs de Jean LAGRANGE pendant la période du 25 avril au 9 mai 1918 :

[...] Nous revenons dans notre ancien secteur, près de la ferme Goutte-Morel. Toute la période se passe à veiller dans un groupe de combat.

Cela devient monotone, mais la patience est une grande vertu militaire.

Deux fois par jour, généralement à l'heure des repas, une salve de gros obus russes s'abat vers les cuisines sans jamais causer de mal à personne.

Nous avons encore pour hôte un officier-mitrailleur américain, M. MAC CREA. Très intelligent, travailleur. Nous en taillons des bavettes.

La cote 766, qui se trouve maintenant à notre droite est attaquée par un fort détachement ennemi qui s'y casse les dents (nuit du 25 au 26).

Pas de contre-coup chez moi. [...]

409lagrange_Vosges

Serait-ce Mr MAC CREA aux côtés de Jean LAGRANGE ?