Deuxième évocation des neuf à venir, celle de Louis BLOUEN.

archives_C100748R

Tout comme le caporal Jean BELLIARD, Louis est décédé des suites de ses blessures à l'HOE B52 de Coulommiers (77).

Louis était né à Roussay (49) en 1895. Agriculteur, il avait été incorporé au 90e RI en décembre 1914 puis au 409e RI, probablement au printemps 1915.

Blessé une première fois à Soyécourt (80) le 20 octobre 1916, il avait été cité à l'ordre du régiment le 2 décembre suivant :

S'est présenté comme volontaire pour aller reconnaître une tranchée et des maisons occupées par l'ennemi.

crx_g1

Blessé pour la seconde fois à Dormans le 15 juillet 1918, il fut évacué vers l'HOE B52 où il décéda le 23 juillet 1918.

Sa mère reçu un secours de 150 francs en novembre 1918.

Il est inhumé dans le carré militaire de Coulommiers (77) et son nom est inscrit sur le monument aux morts de Saint André de la Marche (49).