20 octobre 2016

1916 - 2016 : C'est déjà une détente

20 octobre 1916 par Jean LAGRANGE Au petit jour je gagne avec ma poignée de braves, notre ancienne première ligne " la tranchée du Prunier " située à environ 1.500 m de la nouvelle position. Il s'y trouve quelques abris où il et possible de s'étendre pour dormir. Nous n'avons plus de service de guetteurs à fournir. L'artillerie ennemie tire rarement sur ce point. C'est déjà une détente. Mais quel trajet pénible pour s'y rendre. Il faut d'abord franchir la zone de barrage d'artillerie continuellement battue, puis cheminer presque... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 octobre 2016

1916 - 2016 : Sous la menace constante de la mort

Du 15 au 19 octobre 1916 par Jean LAGRANGE Le 109e n'étant pas venu se placer à notre hauteur, je me trouve toujours en flèche avec un point faible à ma gauche. A cause de cela il faut redoubler de vigilance, surtout la nuit. Une section entière se tapit à la nuit tombante dans les trous d'obus pour prévenir toute tentative d'infiltration, pendant que derrière d'autres hommes établissent une tranchée. Le travail de la nuit est à moitié défait dans le jour par le bombardement ennemi qui reprend chaque jour avec une violence... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 octobre 2016

1916 - 2016 : Décidément c'est la nuit agitée !

14 octobre 1916, par Jean LAGRANGE Avant le jour la 2e Cie sort pour exécuter une reonnaissance, esseayer de contourner Ablainsourt et se mettre en liaison avec une pratrouille très forte du 408e. Mais les boches tiennent encore fortement l'autre partie du village et le cimetière. Leur fusillade empêche la reconnaissance d'agir offensivement et cause même quelques pertes. La 2e Cie rentre. On me signale peu après une forte patrouille boche s'avançant vers ma tranchée. Décidément c'est la nuit agitée ! Je fais évacuer la partie... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2016

1916 - 2016 : 19h55 Ordre au Lt Lagrange

Parmi les souvenirs familiaux, figure une page de carnet sur laquelle est rédigé l'ordre daté du 13 octobre (13 8bre) 1916 à 19h55 et transmis au Lt LAGRANGE En voici la transcription : Il faut à tout prix reprendre la partie du boyau Polyphème occupée par les boches, attaquez à la grenade par le sud le 109 attaquera par le nord vers 20h45. Attaquez le 1er. Une fraction de la Cie DUPUY va vous appuyer par le nord du village. Le 13 8bre 1916 Signé [probablement DAUGER, commandant du 1er bataillon] (5184)
Posté par dunbarne à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 octobre 2016

1916 - 2016 : Mon lieut'nant, v'là las boches !

13 octobre 2016 par Jean LAGRANGE J'ai trois sections en ligne et une en réserve. La Cie se trouve dans un saillant bien marqué. Toute la journée, bombardement lent et continu par obus de gros calibre de toute la partie du village tenue par nous. Fort heureusement les boches ne sont pas très fixés sur l'emplacement exact de nos tranchées et la plus grande partie des coups tombe derrière assez près cependant pour nous causer quelque émotion. Remarqué dans l'après-midi une infiltration de fantassins allemands aux abords du cimetière.... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 octobre 2016

1916 - 2016 : Sentir passer le vent de la mort

12 octobre 1916 par Jean LAGRANGE Le bataillon doit remplacer en ligne le 2e très fatigué. Ordre de reconnaître ses emplacements, les itinéraires pour s'y rendre. C'est une sale corvée qui m'occupe toute la matinée. La marche n'est pas facile dans ce terrain si remué et encombré d'obstacles et de débris, les boyaux sont à moitié comblés, on se promène presque à découvert, aussi mon groupe de liaison doit-il prendre des précautions pour ne pas se faire voir. Ce qui ne nous empêche pas d'ailleurs, d'être salués plusieurs fois par les... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 octobre 2016

1916 - 2016 : l'offensive à la Une de la presse le 11 octobre 1916

11 octobre 1916 par Jean LAGRANGE Pas de contre-attaque pendant la nuit. Nous sommes de moins en moins disposés à lâcher le terrain conquis. Les munitions sont arrivées en grand nombre. Les Allemands blessés sont toujours sur le terrain, on n'a pas le temps de s'occuper d'eux. Quelle nuit ont-ils dû passer ? Ils risquent maintenant d'être atteints par leurs obus. Quelle ironie. Le duel d'artillerie se pousuit mais nous avons nettement la supériorité. Déjeuner pris de bon appétit, la journée sera probablement moins dure que la... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 octobre 2016

1916 - 2016 : J = 10, H = 11

10 octobre 1916 par Jean LAGRANGELa journée commence par un temps superbe. Le soleil sera de la partie. Notre tâche sera plus agréable. L'artillerie n'a cessé de tonner toute la nuit. Son tir devient de plus en plus nourri, c'est un roulement continu qui durera jusqu'à 11 heures. Dernière préparation destinée à détruire les tranchées boches. Pendant ce temps nous attendons assez fièvreusement il faut l'avouer, entassés dans notre tranchée. Les sacs sont déposés dans des abris car nous marchons allégés, couverture et toile de tente... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 octobre 2016

Sous-lieutenant Paul LATOUR (1892-1918)

René BRISSARD note à la date du 21 mai 1918, alors que le 409e est à Corcieux (88) : " [...] Un aviateur se tue à Corcieux. " Espérant en savoir un peu plus et retrouver le nom de cet homme, j'ai interrogé les copains du forum pages1418 et la réponse ne s'est pas fait attendre de la part d'Éric : il s'agit du Sous-lieutenant Paul LATOUR. Aviateur, une fiche aéro à son nom et portant sa signature sur mémoire des hommes, nous apprend qu'il était fabricant de tulle dans le civil. Sa fiche matricule conservée aux archives de... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 octobre 2016

1916 - 2016 : J'hérite du fardeau

[La période du 5 au 9 octobre 1916] nous permet de nous reposer un peu. Mais tout est relatif. Il n'y a plus à guetter de l'oeil et l'oreille de sorte que, pendant le jour, les troupiers peuvent dormir pendant que pleuvent, sur le tas de pierres que fut Soyécourt les 150 et les 210. Mais, le soir, ce village désertique s'anime, car nous allons achever dans le secteur du 408e les travaux d'approche pour le jour J. Nous sommes employés aussi à transporter et à placer aux endroits choisis par le commandement, les approvisionnements en... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,