Le nom de René THIERRY apparaît sur l'une des fiches de la base de la Croix-rouge internationale au nom de Jean ROCHÉ.

René, alors détenu à Munster, fut interrogé lors de l'enquête en vue de retrouver son camarade. Comme lui, il était affecté à la 3e Cie avec le grade de Caporal.

René THIERRY fut capturé le 8 mars 1916 à Vaux devant Damloup

Né en 1895 à Sacy le Grand (60), il était de la classe 1915. Lors de son recensement il exerçait la profession d'employé de sous préfecture, par la suite, il fut conducteur d'autos.

Incorporé en décembre 1914 au 163e RI puis nommé 1ère classe au mois de mars 1915, il fut muté au 409e RI, en formation, qu'il partit rejoindre à Chinon (37).

Nommé caporal un mois plus tard, il reçut le baptême du feu au mois de mai.

Capturé le 8 mars 1916, il fut tout d'abord interné au camp de Dülmen avant d'être évacué sur celui de Munster en mai 1916, puis en novembre 1917 vers celui de Friedrichsfeld.

Rapatrié en décembre 1918, il fut démobilisé en août 1919.

Au mois d'octobre de la même année, il avait épousé Claire MALON.

René THIERRY est décédé à Corbeil-Essonnes (91) dans sa 56e année.