12 décembre 2016

Anniversaire

Un petit gâteau rose dans la barre me rappelle que c'est aujourd'hui l'anniversaire du blog : 9 bougies déjà et l'aventure continue et s'enrichit encore grâce aux écrits des combattants retrouvés par leurs descendants, ou des photos retrouvées ici et là. Merci à tous pour vos contributions qui font vivre ce blog.  
Posté par dunbarne à 20:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2016

Au coeur des combats avec pertes

976 Jeudi 6 juin 1918Réveil à 0 h 30 ; la compagnie part à 1 heure. La marche est très lente et très fatigante ; on fait de nombreuses poses. La grimpette du bois de Veuilly est assez dure. Je retrouve mon chemin et j'arrive à la lisière du bois à 3 h 15. Je mène ROBET à son emplacement. Je prends mes dernières dispositions. Les Américains qui étaient dans le bois commencent à s'en aller et le 2e bataillon n'arrive pas. A 3 h 45, je pars en ligne d'escouade par un. POUZET me suit avec son 37. Les sections de droite ne sortent que... [Lire la suite]
04 décembre 2016

Veille d'attaque

JUIN 1918 971 Samedi 1er Après avoir attendu longtemps on s'embarque en auto. Il fait froid ; on ne passe pas par Épernay et l'on descend assez fort vers le sud. En revenant vers la Marne, on aperçoit les fusées éclairantes. On débarque à 7 heures à [...] et nous nous dirigeons vers Clos Milon, une ferme située à 2 kilomètres où nous devons cantonner. Il y a déjà des artilleurs et on se case à grand peine ; on arrive à déjeuner, quand l'ordre de partir à Igny les Jard arrive. On part par les bois ; il fait très... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2016

Exercices et détente avant le départ

Reprenons le cours du récit de René BRISSARD interrompu au mois de mai 1918 961 Mercredi 22 mai 1918 Cette après midi, il y a une conférence à Corcieux par le Commandant DAUGER. À la fin, DE LA ROQUETTE fait un petit laïus qui a un tout autre aspect que la conférence ! 962 Jeudi 23 Je vais à l'exercice : étude d'infiltration par groupes que je regarde avec les fusils mitrailleurs. Il pleut dans la soirée, mais je vais tout de même au cinéma. 963 Vendredi 24 Temps douteux ; dans l'après midi, exercices de cadres. ... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2016

Théophile DEBERLY (1895 - 1977)

Un collectionneur m'a récemment contacté pour m'indiquer qu'il avait trouvé en chinant il y a plusieurs années une plaque d'identité au nom de Théophile DEBERLY, officier. Il souhaitait savoir s'il pouvait s'agir du même homme qui fut blessé le 17 mai 1916. Cette plaque d'identité porte les nom et prénom, ainsi que la classe sur une face et sur l'autre le nom du bureau de recrutement et le n° de matricule de l'intéresse : ici Péronne - 544. Les fiches matricules étant consultables en ligne sur le site des archives de la Somme,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 novembre 2016

1916 - 2016 : au moins 159 tués dans la Somme

Dans le cadre de la commémoration des combats de mars 1916, j'ai évoqué le recensement des morts pour la France du 409e RI à partir de la liste des noms figurant dans l'historique du régiment et les difficultés liées à l'orthographe différente par rapport aux fiches disponibles ici et là (mémoire des hommes, memorialgenweb, sépultures de guerre). Si, contrairement aux combats de mars 1916, des listes sont présentes dans le JMO en octobre 1916, elles sont parfois incomplètes. Recoupées, par exemple, avec le JMO de la 120e... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 octobre 2016

1916 - 2016 : le Soldat Paul PANNEAU

Au travers des souvenirs de mon grand-père, on apprend que le soldat Paul PANNEAU était fusilier-mitrailleur à la 1ère Cie et qu'il a été tué peu après les combats du 14 octobre 1916. Il était né en 1895 à St-Cyr en Bourg (49). Malheureusement, le volume 3 du registre matricule de l'année 1915 - subdivision de Tours est lacunaire. Il est donc impossible de reconstituer son parcours. Il fut cité deux fois à l'ordre du régiment en avril et mai 1916, et à l'ordre de la Division en juillet 1916. Le ruban de sa Croix de guerre portait... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 octobre 2016

1916 - 2016 : Deux quarts de vin chaud, et en route

Nous restons toute la journée du 21 octobre [1916] dans la tranchée du Prunier que nous quittons le soir vers 22 heures. C'est la relève définitive. Nous ne sommes pas au bout de nos peines, car un trajet de nuit dans un tel terrain est chose dure et dangereuse. En passant près des ruines de Soyécourt, nous essuyons une rafale d'obus lacrymogènes destinés vraisemblablement à une batterie toute proche. Mais ces obus n'auront pas gêné les artilleurs. Ce sont les derniers reçus dans ce que nous appellerons plus tard " notre bataille de... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 octobre 2016

1916 - 2016 : C'est déjà une détente

20 octobre 1916 par Jean LAGRANGE Au petit jour je gagne avec ma poignée de braves, notre ancienne première ligne " la tranchée du Prunier " située à environ 1.500 m de la nouvelle position. Il s'y trouve quelques abris où il et possible de s'étendre pour dormir. Nous n'avons plus de service de guetteurs à fournir. L'artillerie ennemie tire rarement sur ce point. C'est déjà une détente. Mais quel trajet pénible pour s'y rendre. Il faut d'abord franchir la zone de barrage d'artillerie continuellement battue, puis cheminer presque... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 octobre 2016

1916 - 2016 : Sous la menace constante de la mort

Du 15 au 19 octobre 1916 par Jean LAGRANGE Le 109e n'étant pas venu se placer à notre hauteur, je me trouve toujours en flèche avec un point faible à ma gauche. A cause de cela il faut redoubler de vigilance, surtout la nuit. Une section entière se tapit à la nuit tombante dans les trous d'obus pour prévenir toute tentative d'infiltration, pendant que derrière d'autres hommes établissent une tranchée. Le travail de la nuit est à moitié défait dans le jour par le bombardement ennemi qui reprend chaque jour avec une violence... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :