02 mai 2015

Tirs de barrage et gaz

640 – Jeudi 5 La 6è Cie qui relève la 3è arrive vers minuit 40. La classe 17 a l'air un peu désemparée : je veille tout le reste de la nuit car il faut s'attendre à tout, ces jours de relève. Le temps est couvert, je dors dans la matinée. Les Boches envoient des obus à notre droite et ont l'air de faire du repérage. Pendant la soupe, un avion vient se promener au-dessus de nous et c'est la comédie pour faire rentrer les types. Toute l'après-midi, on tire des deux côtés : je vais faire un tour jusqu'à la 2è CM et vers la... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2015

Le temps devient lourd

JUILLET 1917 636 – Dimanche 1er GOUPIL me réveille à 1 heure ; les Boches envoient quelques rafales de mitrailleuses mais il n'y a rien d'anormal. A 5 heures je dors un peu. Temps brumeux, il pleut un peu. J'écris l'après-midi et je vais me promener avec LUC : je rends visite à l'aspirant BIRON . Auparavant, je commence à faire creuser le souterrain qui rejoint le boyau Bruno, mais n'ayant pas de lumière je ne peux continuer. Ce soir arrivent AUBERT, REULIER. Pendant la première partie de la nuit, je m'occupe de... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2015

Un coup de main sur les petits postes

633 – Jeudi 28 Je pars à 7h1/4 pour reconnaître les emplacements. Le quartier des casernes à l’air d’avoir beaucoup souffert. En arrivant au Village nègre, il tombe des obus et je reçois un éclat sur mon bidon : sans cela, j’étais blessé. Je vais reconnaître ma section qui se trouve à droite du saillant : cette position est bizarre car on accède aux pièces par un souterrain. Je rentre vers 11 heures avec une suée sérieuse. Je mange et je vais dormir un peu. Le commandant du 3è bataillon empêche tout le monde de sortir mais... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2015

Retour de permission

En attendant leur parution sur le site chtimiste.com, j'ai entrepris de transcrire le carnet suivant de René BRISSARD (carnet 4). Il débute à son retour de permission. 629 – Lundi 25 Parti de Tours hier soir, je passe la nuit à Paris. Je me lève à 7 h et je vais à la gare de l’Est où je vois DE CAMPAGNE qui part. Comme je n’ai pas mes affaires, je reste la matinée à Paris et je pars à midi. A Dormans, je trouve JOUAN et je prends un tortillard qui me débarque à Ville en Tardenois à 5 h. On mange et je retrouve la Cie à Chaumuzy. On... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2015

La 4è section de mitrailleuses

A la fin du carnet n° 3 précédemment transcrit, René BRISSARD indique le nom et la fonction des hommes sous ses ordres. Certains de ces noms apparaissent au cours du récit. Nous apprenons par la même occasion le nom du sous-officier adjoint : le Sergent François GABORIAU, classe 1911 - Mle 3505 1ère pièce   2è pièce nom fonction nom Caporal AUBERT Gaston Chef de pièce Caporal GUERINEAU BOULU François tireur HUSSE Jules SERREAU Henri tireur MOUSTEY Daniel SALLÉ Eugène chargeur ... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2015

La permission enfin !

612 - Vendredi 8 Exercice près du champ de tir : j'ai 3 bonshommes. Je dors encore jusqu'au soir. Il fait un orage assez fort où la flotte coule dans toutes les rues. 613 – Samedi 9 Tir : on revient à 8h45 et je vais à Villers pour assister au service pour les morts du régiment. J'attends toujours les permissions : il pleut un peu. 614 – Dimanche 10 Je vais à la messe et l'après midi je dors. 615 – Lundi 11 On commence à dire que les permissionnaires partiront bientôt : ce n'est pas trop tôt. Comme exercice... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2015

Juin 1917, le moral de la troupe

JUIN 1917  605 – Vendredi 1er Je me lève vers 8 heures et " Fines Fesses " vient passer une revue de pièces. Temps très chaud et sans air. Avant le dîner, je vais au DD [dépôt divisionnaire] où je vois HADEN. Vers 9 heures nous montons à Villers où il y a cinéma ; je vois AGUILLON, AUZANNEAU et d'autres. Le programme n'est pas trop mal. Nous rentrons nous coucher vers 11 heures. 606 – Samedi 2 A 1 heure LORIN vient nous réveiller et DESCURIER part au bataillon. A 3 heures DE CAMPAGNE me réveille et comme... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2015

Citation : moi je me brosse...

602 – Mardi 29 Je me lève à 7h1/2 et je me nettoie sérieusement : je me mets à mon aise. Le temps est un peu frais et il y a des nuages. Je conduis le commandant dans les cantonnements et, l'après midi, j'écris. Le temps passe vite. Avant le dîner, je vais au 3è bataillon où je vois SOULISSE. Ils en ont tous plein le dos. Je rencontre aussi ALAPHILIPPE. Je rentre me coucher vers 10 heures mais BERQUEZ vient me réveiller et me dire un au revoir car il part en perm : nous causons un peu de l'attaque et je vois qu'il s'est... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2015

Le plumard me paraît rudement bon

595 – Mardi 22 Je me réveille à 9h1/2 et je me lève juste pour manger. Toute la journée j'écris et de je dors un peu. On me demande au bataillon pour la corvée d'hier soir. A 8h1/2 je repars avec une autre corvée de 30 hommes. Mais comme il y a encore beaucoup trop de matériel à emporter, j'en laisse un peu. Nous attendons les voitures du TC sur la route 44 et nous rentrons à minuit. Je fais un rapport sur la corvée. 596 - -Mercredi 23 Je me lève à 9 heures et je vais parler au commandant. Je reçois une nouvelle pièce qui a l'air... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2015

En alerte en attendant la relève

588 – Mardi 15 Toute la matinée, nous sommes en alerte. LUC vient s'installer près de moi et nous passons la journée ensemble. Vers 2 heures, je vais reconnaître mon emplacement de 1ère ligne et cela se met à cogner aussitôt. Je me repose le reste de l'après midi. A 6 heures la danse devient sérieuse, il paraît que la division de gauche a fait un coup de main aussi les obus tombent ! On se tient prêts à intervenir au cas où les Boches contre-attaqueraient. Mais cela ne se produit pas et tout rentre bientôt dans le calme. En... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :